SUSIE

Bienvenue dans mon monde

  • Accueil
  • > Recherche : vivre ou mourir

MA FAIBLESSE

Classé dans : — susie @

Pas prête

Peur

Douleur viscérale qui remonte à la surface

Il suffit que j’aime à nouveau

Pur souffrir de ce trop plein d’amour

Vertige

Perte de ma confiance que je m’évertue à reconstruire

Seule je me sens plus forte

Ma chère solitude

Ma compagne fidèle

Quoi faire à deux

Sinon se mentir

se trahir

pour que l’un abandonne l’autre

« Je t’aime » assassin

perfide venin

Je me sens happée

par ce tourbillon d’émotions

Irrationnels

Le soleil me brûle déjà

et j’ai peur d’être consumée

par son éclat

c’est trop pour moi

trop tôt

trop tard

je ne sais pas

je ne sais plus

je suis perdue là

La mer est crasseuse

je n’ai pas fini de nettoyer les eaux

et des poissons morts remontent à la surface

je les vois

inanimés

Morts

ils sont mes tentatives

mes élans

mes appels

tout a été en vain

qu’ai je retenu

sinon qu’aimer

c’est souffrir

comment me délester du passé

si je suis traumatisée

Ma solitude est mon ultime bouée

je suffoque sinon

je meurs d’aimer

j’ai mal d’aimer

je ne veux pas aimer

je ne veux plus mourir

je veux vivre

croire en moi

 

J’ai peur de toi mon amour

les possibles me tétanisent

depuis si longtemps je me suis persuadée que ce n’était pas pour moi

je vois le carnage

la désolation

la démence

la parenthèse me rassure

l’amitié me console

le désir m’amuse

mais me projeter me terrifie

voilà ma réalité

Pardonne moi

Ma faiblesse

C’est toi.

Susie

Ma faiblesse c’est toi

Classé dans : MES ECRITS,Qui suis-je? — susie @

Pas prête

Peur

Douleur viscérale qui remonte à la surface

Il suffit que j’aime à nouveau

Pur souffrir de ce trop plein d’amour

Vertige

Perte de ma confiance que je m’évertue à reconstruire

Seule je me sens plus forte

Ma chère solitude

Ma compagne fidèle

Quoi faire à deux

Sinon se mentir

se trahir

pour que l’un abandonne l’autre

« Je t’aime » assassin

perfide venin

Je me sens happée

par ce tourbillon d’émotions

Irrationnels

Le soleil me brûle déjà

et j’ai peur d’être consumée

par son éclat

c’est trop pour moi

trop tôt

trop tard

je ne sais pas

je ne sais plus

je suis perdue là

La mer est crasseuse

je n’ai pas fini de nettoyer les eaux

et des poissons morts remontent à la surface

je les vois

inanimés

Morts

ils sont mes tentatives

mes élans

mes appels

tout a été en vain

qu’ai je retenu

sinon qu’aimer

c’est souffrir

comment me délester du passé

si je suis traumatisée

Ma solitude est mon ultime bouée

je suffoque sinon

je meurs d’aimer

j’ai mal d’aimer

je ne veux pas aimer

je ne veux plus mourir

je veux vivre

croire en moi

 

J’ai peur de toi mon amour

les possibles me tétanisent

depuis si longtemps je me suis persuadée que ce n’était pas pour moi

je vois le carnage

la désolation

la démence

la parenthèse me rassure

l’amitié me console

le désir m’amuse

mais me projeter me terrifie

voilà ma réalité

Pardonne moi

Ma faiblesse

C’est toi.

Susie

Faiblesse

Classé dans : MES ECRITS — susie @

solar_flare1

Pas prête

Peur

Douleur viscérale qui remonte à la surface

Il suffit que j’aime à nouveau

Pur souffrir de ce trop plein d’amour

Vertige

Perte de ma confiance que je m’évertue à reconstruire

Seule je me sens plus forte

Ma chère solitude

Ma compagne fidèle

Quoi faire à deux

Sinon se mentir

se trahir

pour que l’un abandonne l’autre

« Je t’aime » assassin

perfide venin

Je me sens happée

par ce tourbillon d’émotions

Irrationnels

Le soleil me brûle déjà

et j’ai peur d’être consumée

par son éclat

c’est trop pour moi

trop tôt

trop tard

je ne sais pas

je ne sais plus

je suis perdue là

La mer est crasseuse

je n’ai pas fini de nettoyer les eaux

et des poissons morts remontent à la surface

je les vois

inanimés

Morts

ils sont mes tentatives

mes élans

mes appels

tout a été en vain

qu’ai -je retenu

sinon qu’aimer

c’est souffrir

comment me délester du passé

si je suis traumatisée

Ma solitude est mon ultime bouée

je suffoque sinon

je meurs d’aimer

j’ai mal d’aimer

je ne veux pas aimer

je ne veux plus mourir

je veux vivre

croire en moi

J’ai peur de toi mon amour

les possibles me tétanisent

depuis si longtemps je me suis persuadée que ce n’était pas pour moi

je vois le carnage

la désolation

la démence

la parenthèse me rassure

l’amitié me console

le désir m’amuse

mais me projeter me terrifie

voilà ma réalité

Pardonne moi

Ma faiblesse

C’est toi.

Susie

FAIBLESSE

Classé dans : — susie @

solar_flare1

Pas prête

Peur

Douleur viscérale qui remonte à la surface

Il suffit que j’aime à nouveau

Pur souffrir de ce trop plein d’amour

Vertige

Perte de ma confiance que je m’évertue à reconstruire

Seule je me sens plus forte

Ma chère solitude

Ma compagne fidèle

Quoi faire à deux

Sinon se mentir

se trahir

pour que l’un abandonne l’autre

« Je t’aime » assassin

perfide venin

Je me sens happée

par ce tourbillon d’émotions

Irrationnels

Le soleil me brûle déjà

et j’ai peur d’être consumée

par son éclat

c’est trop pour moi

trop tôt

trop tard

je ne sais pas

je ne sais plus

je suis perdue là

La mer est crasseuse

je n’ai pas fini de nettoyer les eaux

et des poissons morts remontent à la surface

je les vois

inanimés

Morts

ils sont mes tentatives

mes élans

mes appels

tout a été en vain

qu’ai je retenu

sinon qu’aimer

c’est souffrir

comment me délester du passé

si je suis traumatisée

Ma solitude est mon ultime bouée

je suffoque sinon

je meurs d’aimer

j’ai mal d’aimer

je ne veux pas aimer

je ne veux plus mourir

je veux vivre

croire en moi

J’ai peur de toi mon amour

les possibles me tétanisent

depuis si longtemps je me suis persuadée que ce n’était pas pour moi

je vois le carnage

la désolation

la démence

la parenthèse me rassure

l’amitié me console

le désir m’amuse

mais me projeter me terrifie

voilà ma réalité

Pardonne moi

Ma faiblesse

C’est toi.

Susie

21 Symptômes de l’Eveil Spirituel

Classé dans : AU-DELA/ KARDEC,Qui suis-je? — susie @

Extrait du site de Laura Marie

A l’heure actuelle, beaucoup de choses sont en train de changer dans le monde. Nous vivons une époque d’éveil spirituel et de désir de changement sans précédent. Beaucoup de consciences s’éveillent sur des problèmes ou pratiques dans le monde perpétuées depuis trop longtemps et qui doivent désormais changer. Beaucoup de personnes désirent prendre les rennes de leur vie en mains et sortir du schéma imposé par la société, pour atteindre le bonheur et la vie qu’ils ont vraiment envie de vivre – pas une vie dictée par la télévision, les magazines, les films, les codes sociaux et toutes de sortes de clichés dénués de sens dont bon nombre souhaitent désormais s’affranchir.
Le monde s’éveille aussi en matière d’alimentation. De plus en plus de reportages dénoncent les scandales alimentaires actuels (du génocide animal aux produits chimiques toujours plus nombreux et à la destruction des ressources de notre planète). De plus en plus de scientifiques indépendants, journaux, blogs, particuliers, créent leurs propres groupes et supports d’information, pour faire connaître au plus grand nombre la vérité sur les différentes industries qui nous entourent et nous régissent, et proposent de nouveaux modèles inspirants. Ils contribuent tous à leur manière à ce que l’on appelle « l’éveil des consciences ».
De l’autre côté, bon nombre de gens sont prêts à entendre ces vérités, et à être eux aussi le changement qu’ils aimeraient voir dans le monde. Leur conscience s’élargit, leurs centres d’intérêts évoluent, le sens de la vie devient soudainement pour eux différent, ils ont de nouvelles inspirations et aspirations, et le désir de changer eux-même et pour beaucoup, changer également le monde. Est-ce votre cas ? J’ai décidé de réunir dans cet article, 21 symptômes qui montrent que vous avez vécu / vous vivez un éveil spirituel, autrement dit, un élargissement de votre degré de conscience de vous-même et du monde.

 

21 symptômes de l’éveil spirituel

 

1) Le sentiment que quelque chose a changé en vous

Vous ne pouvez pas l’expliquer mais vous vous sentez différent. Vous avez même l’impression d’être devenu une nouvelle personne, une nouvelle personne qui n’a plus rien à voir avec celle que vous étiez avant. Vous avez peut être même déjà été plusieurs personnes, et ça continue. Et chaque fois vous avez l’impression de vous rapprocher de votre vérité. Ce sentiment vous rempli de bonheur car vous vous rapprochez de plus en plus de qui vous voulez vraiment être (ou plutôt de qui vous êtes vraiment), mais en même temps cela vous terrorise, car vous sortez des sentiers battus, vous sortez du connu, vous vous êtes échappés de votre zone de confort et la vie était parfois bien plus facile lorsque vous étiez de l’autre côté. Maintenant vous êtes sortis de l’ »illusion », vous avez laissé tomber le « masque », vous avez l’impression d’avoir retiré vos oeillères et d’y voir tellement plus clair. Et vous vous demandez comment c’est même possible que vous ayez pu « faire ça » ou « vivre comme ça » pendant tant d’années. Le monde n’a plus la même couleur ni saveur, car vous le regardez tout simplement avec de nouveaux yeux.

 

2) Prise de conscience de vos anciens comportements destructeurs

Vous prenez conscience de tout ce qui n’allait pas dans votre « précédente » vie, votre ancien vous. Vous réalisez toutes ces choses que vous avez faites et que vous ne souhaitez plus faire, et toutes ces façons de penser que vous ne souhaitez plus conserver. Vous êtes prêt(e)s pour le changement et ne souhaitez plus jamais retourner en arrière, tellement vous êtes heureux d’avoir découvert tout ce que vous avez découvert. Vous ressentez un sentiment de profond bonheur de vous rapprocher de votre vérité, et de joie de ressentir ce nouvel élan dans votre vie et nouvel espoir.

 

3) Ne plus se sentir en adéquation avec son ancien entourage et ressentir le besoin fort d’être seul ou avec de nouvelles personnes plus en alignement avec qui l’on est devenu

Evoluer spirituellement peut être un processus douloureux car tout le monde n’évolue pas de la même manière et en même temps. Souvent, l’on évolue soi-même suite à certains évènements ou certaines rencontres qui nous provoquent des déclics, mais ce n’est pas le cas de notre entourage qui reste le même. Nous commençons petit à petit à nous sentir « anormal » de ressentir et de penser toutes ces choses tout à coup, et même coupable parfois de ne plus trouver certaines personnes intéressantes. On aimerait pourtant continuer à les fréquenter mais « l’écart » que nous ressentons est devenu trop grand. Cet écart est en fait le reflet de l’écart énergétique entre eux et vous. Vos deux vibrations ne sont plus au même niveau, raison pour laquelle, votre vibration étant plus élevée, vous ressentez un sentiment d’inconfort en leur présence, et le besoin fort de vous ressourcer après les avoir vus (vous vous sentez « vidés »). Vous préférez ainsi de plus en plus la solitude à la présence de personnes qui ont une énergie négative. Vous aspirez à faire de nouvelles rencontres plus en adéquation avec la nouvelle personne que vous êtes devenue et votre nouvelle énergie. Naturellement vous connectez avec ces nouvelles personnes, qui vous procurent souvent un sentiment de bien être bien plus grand dès votre première rencontre (même virtuelle) que certains amis que vous aviez depuis 10 ans. Vous avez le sentiment d’être enfin compris et apprécié à votre juste valeur. Vous avez même l’impression d’avoir toujours connu ces nouvelles personnes, bien plus que parfois votre propre famille. C’est parce qu’il s’agit d’une connexion d’âme à âme, et du même niveau vibratoire. Et il n’y a rien de plus enrichissant et satisfaisant que deux âmes qui se rencontrent et qui sont sur la même longueur d’onde. La connexion du coeur et de l’âme n’a pas de barrières physiques et de barrières de l’égo. Il s’agit là de rencontres que l’on peut appeler « spirituelles » (souvent même prévues bien avant que les corps ne se rencontrent). C’est le cas de rencontres qui provoquent en vous un profond chamboulement vers le positif, une sensation de bouleversement intérieur et de joie profonde de communion avec un autre être vivant.

4) Ne plus supporter la superficialité et tout ce qui n’est pas authentique

Beaucoup de lieux ou de personnes que vous fréquentiez auparavant ne vous intéressent plus, voire vous dépriment. Vous faites un rejet total de tout ce qui est superficiel et qui n’est pas vrai, qui n’est pas authentique : les gens, les activités, les endroits, les émissions télé (si vous continuez même à la regarder). Vous êtes en quête d’authenticité, de simplicité, et de choses vraies, qui font vibrer votre coeur. Vous pensez que vous devenez associable ou « trop difficile », que nous n’arrivez pas à vous intégrer, mais « ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être parfaitement intégré à une société malade », ne l’oubliez jamais. Suivez toujours votre propre vérité, et suivez toujours votre coeur. Car si notre mental et notre égo peuvent nous jouer bien des tours et nous faire sombrer, notre coeur ne nous trompe jamais. Plus vous évoluerez spirituellement, et vibratoirement, plus vous serez attirés par l’authenticité et moins vous supporterez le mensonge, l’illusion, la fausseté et les faux-semblants.

 

5) Sentiments de tristesse (voire dépression) très profonds face à la souffrance du monde

Un éveil spirituel / une prise de conscience peut souvent s’accompagner de sentiments de tristesse voire de dépression, car comme j’en parle dans ce précédent article « Comment être heureux lorsque l’on a conscience de la souffrance dans le monde« , une fois que l’on sait les choses, on ne peut plus revenir en arrière, et on se sent tout à coup responsable. C’est un moment normal à passer. Il ne faut ni culpabiliser, ni se sentir anormal. Il faut laisser nos émotions faire surface sans jugement, les ressentir profondément, et comprendre que c’est un symptôme normal de l’éveil de conscience.  On « voit » et « comprend » tout à coup les choses, et cela peut souvent être un choc. Par exemple, quand j’ai découvert l’horreur du traitement animal dans l’industrie alimentaire et les abattoirs et que j’ai enquêté ensuite dessus pendant plusieurs semaines et maintenant mois, j’ai fais une dépression de quelques semaines où je ne voulais plus sortir ni rien faire, simplement pleurer toutes les larmes de mon corps. J’ai laissé passer du temps puis je me suis resaisie et comme je l’explique dans cet article, et j’ai ensuite décidé d’agir. Aujourd’hui, je ne regrette pas de savoir ce que je sais, cela fait de moi une personne plus responsable et plus forte.

 

6) Ressentir le besoin de faire le bien autour de soi et pour le monde

Vous occuper de votre propre bien-être ne vous suffit plus. Vous souhaitez également faire le bien autour de vous et apporter un changement positif dans le monde. Vous ne comprenez pas ceux qui ne font rien pour les autres et qui sont égoïstes. Vous ne comprenez pas comment il est possible de faire du mal à quelqu’un ou à un animal. Vous ressentez de plus en plus d’empathie envers les autres et les animaux. Votre vie n’a désormais du sens que si vous faîtes quelque chose pour les autres. Même si vous avez impacté la vie d’une seule personne ou d’un seul animal, cela vous rend infiniment heureux et vous donne le sentiment de ne pas être venu sur terre pour rien. Vous ne pouvez plus vous imaginer mourir sans n’avoir rien fait pour ce monde. Cette seule pensée vous rendrait malade. Vous vous sentez comme « appelés » à réaliser quelque chose de plus grand que vous. Vous n’avez pas le choix, vous devez le faire et c’est à vrai dire ce qui vous comble le plus au monde. Vous ne pouvez plus revenir en arrière et vous n’en avez pas envie, même si parfois vous trouvez cela dur d’être « éveillés ». Au fond, pour rien au monde vous ne voudriez redevenir « endormis ».

 

7) Recherche de sens dans votre vie

Vous n’arrivez plus à faire les choses sans sens que vous faisiez avant. Vos anciens lieux de sorties ou anciennes fréquentations ne vous font plus le même effet. Vous avez besoin de sens dans votre vie désormais, sinon vous vous ennuyez ou pire, cela vous atteint psychologiquement (vous fait déprimer). Comme expliqué dans les points précédents, vous ne pouvez tout simplement plus trouver d’intérêt à faire quoi que ce soit qui ne soit pas authentique et qui ne corresponde pas à vos nouvelles valeurs. Vous avez besoin d’avoir un but dans votre vie, un but quand vous vous levez. Vous avez besoin aussi de faire un travail qui a du sens. Vous ne supportez plus de faire un métier qui n’apporte rien au monde et dans lequel vous ne vous sentez pas vraiment utile.

 

8) Hypersensibilité

En plus de vos 5 sens physiques (La vue, l’ouïe, le goût, le toucher, et l’odorat) qui semblent devenir exacerbés (vous devenez plus sensible en général sur tout), vos sens spirituels (intuition, émotions, imagination, conscience et inspiration) eux aussi se développent à vitesse grand V. Vos intuitions vous guident de plus en plus et vous savez de plus en plus les écouter. Vous comprenez de plus en plus la signification de vos émotions qui sont le « compas » que notre âme utilise pour nous indiquer la direction à prendre (émotion négative : mauvaise direction ou mauvaise façon de penser, émotion positive : bonne direction ou bonne façon de penser). Pour en savoir plus sur l’hypersensibilité,cliquez ici pour lire mon article à ce sujet.

 

 

 

9) Créativité et inspiration accrues, besoin de réaliser ses rêves

Vous êtes assaillis d’idées en permanence. Un feu vous brûle dans l’estomac à l’idée de réaliser certaines choses et vous brûlez d’enthousiasme à l’idée de créer, d’imaginer, et vous aimez vous inspirer des personnes que vous admirez. Dans votre tête, c’est comme un ordinateur avec 30 onglets ouverts en même temps. La vie prend tout son sens quand vous créez, vous vous sentez alors vivant(e). Vous sentez en vous un appel à réaliser vos rêves, votre mission sur terre. C’est tout simplement parce que votre âme peut enfin exprimer à travers votre corps physique ce qu’elle est venue pour exprimer.

 

 10) Quête de savoir qui vous êtes réellement et d’être enfin vous-même

Vous ne voulez plus être défini par la société ou par ce que les autres veulent que vous soyez. Vous en avez marre de ce masque que vous portez depuis trop longtemps pour correspondre à ce que les autres attendent de vous. Vous voulez enfin savoir qui vous êtes réellement. Vous vous posez des questions sur vous-même et votre mission sur terre, sur le but de la vie, sur le monde, sur l’univers et pourquoi pas même les autres planètes et autres civilisations. Vous ne désirez plus voir à travers le filtre de l’illusion de la société mais à travers le filtre de l’âme et du coeur. Vous désirez être qui vous êtes réellement et devenir enfin libre, heureux, léger, regoûter au rêve et à l’innocence du coeur, et surtout ne plus jamais vivre pour les autres et refaire ainsi souffrir votre âme. Vous voulez plus que jamais des réponses à vos questions.

 

11) Intuitions accrues et désir de se reconnecter à soi-même

Comme vu dans le point précédent, votre désir de vous reconnecter à qui vous êtes réellement devient de plus en plus fort. Vous avez compris que vous seul pouvez connaître vos réponses. Même si vous pouvez être aidé et inspiré par les autres, seul votre moi supérieur, votre conscience supérieure, qui vous êtes réellement, peut vous donner les réponses que vous attendez. Vous avez besoin de passer plus de temps avec vous-même, et désirez fortement faire désormais plus confiance à vos intuitions.

 

12) Augmentation des « coïncidences » et des synchronicités dans votre vie

Plus l’on s’élève spirituellement, plus notre énergie augmente, et plus l’on se rend compte que tout est orchestré d’une perfection incroyable. Vous tombez « comme par hasard » sur le livre ou la personne qu’il fallait, vous vous trouvez comme par hasard au bon endroit au bon moment, vous désirez une chose et cette chose se produit. Que se passe-t-il ? Votre énergie, votre taux vibratoire, a augmenté; plus vous êtes dans une énergie positive (vibration élevée) plus vous attirez à vous des évènements positifs (qui correspondent à ce que vous désirez au plus profond de votre coeur). Egalement, plus vous serez connectés à votre conscience supérieure et serez tournés vers quelque chose de plus grand que vous, plus vous recevrez également des messages de vos guides spirituels, à travers des chiffres à répétition (111 ou 2222 etc…), et des petits signes qui ne peuvent être du hasard tellement ils sont flagrants et parfaits.

 

13) Prise de conscience dans votre l’alimentation

Vous remarquez que vous êtes naturellement plus attiré vers telle ou telle nouvelle chose dans votre alimentation et rejetterez naturellement d’autres. Vous avez envie de prendre plus soin de vous et votre corps, mais pour les bonnes raisons.  Les cookies chimiques que vous adoriez avant ne vous feront plus envie. Le steak saignant non plus. Chaque aliment a son énergie propre et lorsque l’on augmente son taux vibratoire général (ce qui accompagne un éveil spirituel), on est donc attiré vers d’autres aliments, alignés vers ce nouveau taux vibratoire. C’est la raison pour laquelle beaucoup de personnes qui s’éveillent spirituellement et qui augmentent leur énergie ne souhaitent plus manger de viande et bon nombre de produits animaux (issus d’une industrie cruelle et donnant des produits à l’heure actuelle hautement nocifs pour la santé). Certains ne résonnent plus non plus avec les produits contenant du gluten, aspartame et produits chimiques en tous genre, sucre blanc, farines blanches,  etc. Nous ne sommes naturellement plus attirés vers ces aliments et si nous en mangeons, notre corps nous fait immédiatement ressentir son rejet (ce qui se présentera sous forme de nouvelles allergies ou d’intolérances alimentaires pour certains). Nous sommes naturellement de plus en plus attirés vers les aliments très hauts en énergie, tel que les fruits et légumes bio, les noix, oléagineux, céréales ancestrales (riz, sarrasin…) – en clair une alimentation de plus en plus naturelle et vivante. Nous allons vers la régénérescence à tous les niveaux (corps, âme et esprit).

 

14) Troubles du sommeil

Vous avez besoin de plus de sommeil qu’avant pour récupérer, vous vous réveillez fatigué(e), ou au contraire vous avez besoin de moins de sommeil et êtes impatient(e) chaque matin de vous lever pour réaliser tout ce que vous voulez réaliser. Pour certains, vous pouvez également avoir des « crises de panique », réveils en sursauts à votre retour à la réalité après avoir dormi (choc du retour dans la réalité, après le voyage de notre conscience / âme pendant le sommeil).

 

15) Diminution / disparition de l’habitude de s’inquiéter – Actions basées sur l’amour et non plus sur la peur

Vous comprenez désormais le rôle des émotions : vous indiquer dans quelle vibration vous êtes. Une émotion négative est l’indicateur d’une vibration négative. Vous avez donc compris que vivre dans la peur, dans l’inquiétude, est la pire chose à faire puisque nous créons notre réalité sur la base de chacune de nos pensées et attirons à nous ce envers quoi nous donnons le plus notre attention. Vous souhaitez désormais prendre vos décisions sur la base de l’Amour et de la confiance, être dans la gratitude et dans la joie, plus que jamais.

 

16) Une perte d’intérêt envers toute forme de conflit

Votre paix intérieure est devenu sacrée. Tout conflit vous met désormais terriblement mal à l’aise car vous ressentez toute variation d’énergie en vous. Les « dramas » de vos amis ou de la télé ne vous intéressent pas. Vous voulez la paix et la sérénité profonde. Vous vous détachez même de la recherche constante d’avoir raison.

 

 

17) Une perte d’intérêt envers toute forme de jugement envers l’autre ou envers soi-même

Comme vous ressentez de plus en plus que nous sommes tous connectés, et que nous sommes bien plus que notre apparence physique, vous avez perdu tout intérêt à juger l’autre, y compris vous-même. Vous ne souhaitez plus être aussi dur que vous l’avez été, envers les autres et envers vous-même. Vous aspirez à plus de souplesse et de compassion, ainsi que d’Amour pour vous-même et pour les autres, dans votre vie.

 

18) Une plus grande volonté et habilité à aimer et à donner sans rien attendre en retour et sans raisons

Votre coeur et votre âme ne se remplissent plus que lorsque vous êtes au service du monde. Vous ne recherchez plus systématiquement la gratification mais avez de plus en plus envie de donner et d’aimer sans raisons et sans rien attendre en retour.

 

19) Le sentiment d’être connecté à tout et à tout le monde (humains, animaux, nature, planète, univers)

Vous ressentez de plus en plus fort cette connexion entre vous et tous les autres êtres vivants qui vous entourent. Vous comprenez l’impact de chacune de vos paroles, pensées et actions sur le reste du monde et vous vous en sentez désormais profondément responsable. Vous souhaitez ainsi désormais utiliser votre impact de la manière la plus positive qu’il soit, ayant compris que vous faites parti de ce « tout » et que tout est relié.

 

20) Attirance et connexion forte vers les animaux et la nature

Vous ne voyez pas les animaux comme des êtres inconscients et non-intelligents. Vous avez compris qu’une pensée sans langage existe et que chaque être vivant est doté d’une conscience (même les plantes). Vous ressentez une connexion très forte avec eux et pouvez même pour certains d’entre vous communiquer avec eux (animaux, arbres, et plantes). Comme vu dans le point N°13, il deviendra pour beaucoup impossible ensuite de manger des animaux. Vous ne souhaiterez plus contribuer à leur massacre et torture en masse qui a lieu à l’heure actuelle dans l’industrie alimentaire et serez même portés à contribuer à apporter un changement dans notre relation aux animaux et aux plantes, et à l’éveil des consciences.

 

21) Sentiment de « Bliss », d’extase

Tout cela fait que vous ressentez un profond sentiment d’extase, inexplicable. Vous ressentez des sensations très fortes dans votre poitrine, un feu qui brûle, de l’amour profond pour la vie, de la gratitude, de la joie, de l’enthousiasme, vous avez l’impression que vous ne pourriez pas être plus heureux au monde que d’avoir compris tout ce que vous avez compris. Vous vous émerveillez d’un tout petit rien (aux yeux des autres) mais qui pour vous est extraordinaire (la perfection du pelage d’un animal, de ses couleurs, de ses traits, la perfection du corps humain, des plantes, des fleurs, du soleil, de la mer…).

 

L’éveil peut faire peur. Etre soi-même peut soudainement être terrifiant (nous n’avons plus la société ou les autres pour nous indiquer qui nous devons être). La transition entre cette ancienne « fausse identité » que vous aviez et cette nouvelle « vraie » identité et vie, peut être effrayante, et vous aurez même peut être envie parfois de retourner à l’illusion, au connu, à la familiarité. Mais ne faites jamais chemin inverse, ne supprimez jamais plus la voix de votre âme qui cherche à exprimer sa singularité et sa vérité.

 

« CE DONT NOUS AVONS LE PLUS FAIM, ce n’est pas la nourriture, l’argent, la réussite, le statut, la sécurité, le sexe, ni même l’amour du sexe opposé. Souvent, des gens ont obtenu tout cela et sont restés insatisfaits et même souvent encore plus insatisfaits qu’au début de leur carrière, quand ils n’avaient rien de cela. La faim la plus profonde, dans la vie, est un secret qui n’est révélé que lorsqu’on est désireux de découvrir une partie cachée du soi.
Dans les anciennes traditions de sagesse, cette quête a été comparée à une plongée pour s’emparer de la perle la plus précieuse qui soit au monde (…).
La perle est aussi appelée l’essence, le souffle de Dieu, l’eau de vie, le nectar sacré (….), ce que nous appellerions simplement transformation (…). Du point de vue humain, cela signifie changer la peur, l’agressivité, le doute, l’insécurité, la haine et la vacuité, en leur contraire. Peut-on réaliser cela véritablement ? Il y a une chose dont nous avons la certitude : la faim secrète qui ronge l’âme n’a rien à voir avec des choses extérieures comme l’argent, la position sociale et la sécurité. C’est la personne intérieure qui meurt du désir que sa vie ait un sens, qui veut obstinément la fin de la souffrance, qui désire ardemment des réponses aux énigmes que sont l’amour; La mort, Dieu, l’âme, le bien et le mal. Une vie superficielle ne répondra jamais à ces questions, ne satisfera pas les besoins qui nous poussent à les poser.
Trouver les dimensions cachées en soi-même est le seul moyen d’apaiser sa faim la plus profonde.  » ~Deepak Chopra.
*Je n’ai pas changé. Je me suis juste réveillé.

 

 Cet article a été écrit par Laura Marie, tiré de son site personnel dont voici la source originale :
http://lauramarietv.com/fr/21-symptomes-de-leveil-spirituel/

PERDITION

Classé dans : — susie @

204386.jpg

Mourir de tristesse. 

Mourir de peur. 

Mourir d’angoisse. 

Mourir sans attendre. 

Mourir tout court. 

Mourir sans rien. 

Mourir c’est tout. 

Pourquoi dois t’on revenir. 

Revenir sans cesse ? 

Je suis stupide. 

Je suis blessée. 

Je blesse. 

On me fait du mal. 

Je fais du mal. 

On réagis mal. 

Je réagis mal. 

Idées perverses. 

Eloignement. 

Incompréhension. 

Drogue. 

Solitude. 

Dépendance. 

Indépendance. 

Mort. 

Vie après la mort. 

Mort si l’on vit. 

Destruction. 

Cerveau. 

Pensée. 

Esprit. 

Mal. 

Bien. 

Dieu. 

Je suis idiote. 

Fin. 

Début de la fin. 

Gouffre. 

Merde. 

Amis. 

Vite. 

Au secours. 

Sexe. 

Prostitution. 

Argent. 

Drogue. 

Bientôt. 

Les causes. 

Les faux amis. 

La tromperie. 

L’hypocrisie. 

Les fausses paroles. 

La pitié. 

Adolescence. 

Flirts. 

Pleurs. 

Joie. 

Spontanéité. 

Tout laisser tomber. 

Arrêter de travailler. 

Arrêter de réfléchir. 

Arrêter de parler. 

Arrêter de manger. 

Arrêter de boire. 

Cesser d’exister. 

Ne plus exister. 

Se perdre. 

Me perdre. 

Noir. 

Foire. 

Marre. 

Drogue. 

Comprimés. 

Ne plus m’aimer. 

Ne plus me parler. 

Ne plus me désirer. 

Ne plus m’aider. 

Parce que. 

Vous avez l’arme. 

L’arme de me détruire. 

C’est vous qui me donnez l’envie. 

L’envie de me droguer. 

De me prostituer. 

De me tuer. 

Egoïstes. 

J’essaie de ne penser qu’à vous. 

Faiblesse. 

Traîtresse. 

Merde. 

Sale. 

Pensées. 

Esprits. 

Diable. 

Pureté. 

Désintègre toi. 

Satan. 

Lucifer. 

Je vous rejette. 

Dieu. 

Imbibe moi de bien, d’amour, de vie. 

Sauvez moi. 

Sauvez la foi. 

Donnez moi la force. 

La force de vivre. 

La force de travailler. 

La force de ne plus pleurer. 

La force d’être heureuse par moments. 

La force de parler. 

La force de boire. 

La force de manger. 

La force de marcher. 

La force d’aider. 

Comme Jésus-Christ l’a fait. 

J’ai froid. 

J’ai besoin de rien. 

Laissez moi. 

Vous êtes le Mal. 

Et je vous aide. 

Et je vous aime. 

Parce que je vous respecte. 

Parce que nous sommes tous frères. 

Parce que j’ai de l’estime pour  vous. 

Malgré vos fusils. 

Malgré vos balles. 

Malgré vos paroles. 

Pourriture. 

Saleté. 

Impureté 

Délivrance. 

Ca repart. 

Tremblements. 

Angoisse. 

Envie de vomir. 

Envie de mourir. 

Oh oui ! 

La mort. 

L’enfer. 

Ma pénitence. 

Mon jugement final. 

Le cœur continue à battre. 

Mais de plus en plus vite. 

Faiblesse. 

Peur. 

Ignorance. 

La peur ne résulte que de l’ignorance. 

Où est la connaissance ? 

Peut être vers les cent ans, avec de la sagesse et une foi puissante. 

Lumière
Ténèbres 

Hallucinations. 

Feu. 

Enfer. 

Misère. 

Meurtre. 

Viol. 

Sida. 

Drogue. 

Respiration irrégulière. 

Se mordre la main. 

Souffrance. 

Incompréhension 

Où est la tolérance ? 

Où est l’amour ? 

Où est le respect ? 

Qu’est-ce que l’Humanité ? 

Où est l’être humain ? 

Voici le sauvage. 

Voici la Bête. 

Nous voici. 

Folie. 

Inconscience. 

Innocence. 

Professeur. 

Moniteur. 

Adulte. 

Apprentissage. 

A la violence. 

Au sexe. 

A la folie. 

Devenir folle. 

Me prendre pour un chien. 

Me prendre pour rien. 

Se retenir. 

Ecouter. 

Apprendre. 

Etudier. 

Regarder. 

Le professeur. 

La carte. 

Les eaux. 

Le climat océanique. 

Il montre un pays. 

J’aimerais y être. 

Mourir noyée. 

Mourir tuée. 

Vivre ou mourir. 

J’ai le choix. 

Mais après tout. 

Quelle est la différence. 

La terre continuera à tourner. 

 

Et vous, vous continuerez à m’aimer…

Martin Luther King

Classé dans : AMOUR/Luther King — susie @

kingmartinlutherphotoxxlmartinlutherking6220408.jpg

Né à Atlanta, Géorgie le 15 janvier 1929
Décédé à Memphis, Tennessee le 04 avril 1968

Diplômé de sociologie et de théologie, Martin Luther King devient pasteur. L’oeuvre de Gandhi ne le laissant pas indifférent, il s’en inspire et devient un adepte de la non-violence. Ardent défenseur des droits des Noirs américains, Martin Luther King participe à la fondation de la ‘Conférence des Leaders Chrétiens du Sud’ et en devient rapidement le président. Après un voyage en Inde, il appuie la création du ‘Student Non Violent Coordinating Committee’. Reconnu pour ses manifestations d’envergure nationale, ses revendications concernent l’égalité des droits et l’amélioration des conditions de vie des Noirs. La célèbre marche sur Washington du 28 août 1963, pendant laquelle il prononce le discours légendaireI have a dream‘, révèle le rêve des Noirs américains, celui d’un monde sans discrimination. Ses actions sont loin d’être infructueuses puisque Kennedy promulgue une loi sur les droits civils annihilant la ségrégation raciale dans les écoles mais aussi dans le monde du travail. Assassiné lors d’une ‘marche des pauvres‘ le 4 Avril 1968, le combat de Martin Luther King se poursuit malgré son absence.

martinlutherking.jpg

«La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l’agression et l’esprit de revanche. Le moyen d’en sortir est l’amour.»

«Tant qu’un homme n’a pas découvert quelque chose pour lequel il serait prêt à mourir, il n’est pas à même de vivre.» Extrait d’un discours à Detroit – 23 Juin 1963

«Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants ; c’est l’indifférence des bons.»

«Je veux être le frère des blancs, pas leur beau-frère !»

«L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité ; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine ; seul l’amour le peut.»

«Rien n’est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse.»
 

«La non-violence est une arme puissante et juste, qui tranche sans blesser et ennoblit l’homme qui la manie. C’est une épée qui guérit.»

 «J’ai le rêve qu’un jour mes quatre enfants vivront dans une nation où ils ne seront pas jugés pour la couleur de leur peau, mais pour leur caractère.»

«A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.»

martinlutherkingetmalcomx.jpg

rencontre avec Malcom X

Image de prévisualisation YouTube

                                                     martinlutherkinglarge.jpg           

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Luther_King         

  http://www.evene.fr/celebre/biographie/martin-luther-king-2453.php                                                     

Perdition

Classé dans : MES ECRITS — susie @

204386.jpg

Mourir de tristesse. 

Mourir de peur. 

Mourir d’angoisse. 

Mourir sans attendre. 

Mourir tout court. 

Mourir sans rien. 

Mourir c’est tout. 

Pourquoi dois t’on revenir. 

Revenir sans cesse ? 

Je suis stupide. 

Je suis blessée. 

Je blesse. 

On me fait du mal. 

Je fais du mal. 

On réagis mal. 

Je réagis mal. 

Idées perverses. 

Eloignement. 

Incompréhension. 

Drogue. 

Solitude. 

Dépendance. 

Indépendance. 

Mort. 

Vie après la mort. 

Mort si l’on vit. 

Destruction. 

Cerveau. 

Pensée. 

Esprit. 

Mal. 

Bien. 

Dieu. 

Je suis idiote. 

Fin. 

Début de la fin. 

Gouffre. 

Merde. 

Amis. 

Vite. 

Au secours. 

Sexe. 

Prostitution. 

Argent. 

Drogue. 

Bientôt. 

Les causes. 

Les faux amis. 

La tromperie. 

L’hypocrisie. 

Les fausses paroles. 

La pitié. 

Adolescence. 

Flirts. 

Pleurs. 

Joie. 

Spontanéité. 

Tout laisser tomber. 

Arrêter de travailler. 

Arrêter de réfléchir. 

Arrêter de parler. 

Arrêter de manger. 

Arrêter de boire. 

Cesser d’exister. 

Ne plus exister. 

Se perdre. 

Me perdre. 

Noir. 

Foire. 

Marre. 

Drogue. 

Comprimés. 

Ne plus m’aimer. 

Ne plus me parler. 

Ne plus me désirer. 

Ne plus m’aider. 

Parce que. 

Vous avez l’arme. 

L’arme de me détruire. 

C’est vous qui me donnez l’envie. 

L’envie de me droguer. 

De me prostituer. 

De me tuer. 

Egoïstes. 

J’essaie de ne penser qu’à vous. 

Faiblesse. 

Traîtresse. 

Merde. 

Sale. 

Pensées. 

Esprits. 

Diable. 

Pureté. 

Désintègre toi. 

Satan. 

Lucifer. 

Je vous rejette. 

Dieu. 

Imbibe moi de bien, d’amour, de vie. 

Sauvez moi. 

Sauvez la foi. 

Donnez moi la force. 

La force de vivre. 

La force de travailler. 

La force de ne plus pleurer. 

La force d’être heureuse par moments. 

La force de parler. 

La force de boire. 

La force de manger. 

La force de marcher. 

La force d’aider. 

Comme Jésus-Christ l’a fait. 

J’ai froid. 

J’ai besoin de rien. 

Laissez moi. 

Vous êtes le Mal. 

Et je vous aide. 

Et je vous aime. 

Parce que je vous respecte. 

Parce que nous sommes tous frères. 

Parce que j’ai de l’estime pour  vous. 

Malgré vos fusils. 

Malgré vos balles. 

Malgré vos paroles. 

Pourriture. 

Saleté. 

Impureté 

Délivrance. 

Ca repart. 

Tremblements. 

Angoisse. 

Envie de vomir. 

Envie de mourir. 

Oh oui ! 

La mort. 

L’enfer. 

Ma pénitence. 

Mon jugement final. 

Le cœur continue à battre. 

Mais de plus en plus vite. 

Faiblesse. 

Peur. 

Ignorance. 

La peur ne résulte que de l’ignorance. 

Où est la connaissance ? 

Peut être vers les cent ans, avec de la sagesse et une foi puissante. 

Lumière
Ténèbres 

Hallucinations. 

Feu. 

Enfer. 

Misère. 

Meurtre. 

Viol. 

Sida. 

Drogue. 

Respiration irrégulière. 

Se mordre la main. 

Souffrance. 

Incompréhension 

Où est la tolérance ? 

Où est l’amour ? 

Où est le respect ? 

Qu’est-ce que l’Humanité ? 

Où est l’être humain ? 

Voici le sauvage. 

Voici la Bête. 

Nous voici. 

Folie. 

Inconscience. 

Innocence. 

Professeur. 

Moniteur. 

Adulte. 

Apprentissage. 

A la violence. 

Au sexe. 

A la folie. 

Devenir folle. 

Me prendre pour un chien. 

Me prendre pour rien. 

Se retenir. 

Ecouter. 

Apprendre. 

Etudier. 

Regarder. 

Le professeur. 

La carte. 

Les eaux. 

Le climat océanique. 

Il montre un pays. 

J’aimerais y être. 

Mourir noyée. 

Mourir tuée. 

Vivre ou mourir. 

J’ai le choix. 

Mais après tout. 

Quelle est la différence. 

La terre continuera à tourner. 

Et vous, vous continuerez à m’aimer…

angel.jpg

Le Dalaï Lama

Classé dans : AMOUR/Dalai Lama — susie @

dalailama.jpg

Spiritualité et Religion]
Né à Khanzé, Kham le 06 July 1935

Chef politique et spirituel du peuple tibétain, le Dalaï Lama est selon la religion bouddhique l’incarnation du Bodhisattva. Tenzin Gatsyo, de son vrai nom Lhamo Dondump, est actuellement le quatorzième Dalaï Lama. Il est déclaré Dalaï Lama à l’âge de trois ans et est le témoin de l’invasion de son pays par ‘l’armée de libération’ chinoise en décembre 1950. L’échec de la révolte de Lhassa en 1959 contraint le Dalaï Lama et 80.000 tibétains à l’exil en Inde. Dès lors, Tenzin Gatsyo ne cesse de prôner de façon pacifique la libération de son pays, multipliant les conférences et les rencontres. Il est nommé Prix Nobel de la Paix en 1989 pour son action. Le Dalaï Lama est aujourd’hui réfugié à Dharamsala, siège du gouvernement tibétain dans l’Himalaya indien, d’où il attend le départ des autorités chinoises.

Le dalaï lama a reçu le Prix Nobel de la paix en 1989.

«Si nous devenions violents, nous n’aurions plus rien à défendre.»

«On ne peut être aimant et compatissant sans contenir ses désirs et ses intérêts immédiats.»

«Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi.»

«La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un.»

«La sensation d’être heureux ou malheureux dépend rarement de notre état dans l’absolu, mais de notre perception de la situation, de notre capacité à nous satisfaire de ce que nous avons.»

«Il n’importe pas qu’un être soit croyant ou non : il est plus important qu’il soit bon.« 

 

VAINCRE LA MORT ET VIVRE UNE VIE MEILLEURE

Que se passe-t-il au moment de la mort ? Que devient notre âme ? Pourquoi a-t-on peur de mourir ? Peut-on maîtriser le processus de la mort ? Pas à pas, le Dalaï-Lama répond à ces questions par les textes et découvertes des anciens maîtres bouddhistes. Il détaille les étapes que traverse l’esprit entre notre mort et notre renaissance dans un nouveau corps. Le Dalaï-Lama propose des exercices puissants de visualisation pour se libérer de ses peurs et se préparer en toute sérénité à l’état de conscience supérieure qu’est la mort. Vaincre la mort et vivre une vie meilleure propose une cartographie précise des mondes de l’après-vie pour trouver la voie de l’éveil.

LE POUVOIR DE L’ESPRIT

Dernier territoire vierge de la science, l’esprit humain suscite toutes les interrogations et tous les débats. C’est sur ce thème sensible que le Dalaï-Lama et des spécialistes en divers domaines – philosophie, neurologie, psychiatrie ou encore neuroscience – ont choisi de se rencontrer et de confronter leurs points de vue. Quelles sont les limites de l’esprit ? Comment s’articulent le corps et l’âme ? Qu’appelons-nous la conscience ? Telles sont certaines des questions sur lesquelles ils se penchent, sans esprit partisan, mais avec curiosité et la volonté pour chacun de partager ses connaissances et son enseignement. Au fil de ce dialogue passionnant et accessible, science et bouddhisme ne semblent alors plus s’opposer mais, au contraire, unir leurs forces pour percer les vastes mystères de l’esprit.

 

A VOIR OU REVOIR:

 Kundun de Martin Scorsese

A travers l’histoire de la quatorzieme reincarnation du Bouddha de la Compassion, de son plus jeune age a l’invasion du Tibet par l’armee de Mao et a son exil en 1959, hommage au dalai-lama. « Kundun », c’est l’aventure d’un jeune homme qui se forgea en quelques annees une stature de leader et resta fidele a ses principes de non-violence pour conduire son peuple a travers l’une des periodes les plus tourmentees de son histoire.

 7 ans au Tibet de Jean Jacques Annaud avec Brad Pitt

A la fin de l’été 1939, l’alpiniste autrichien Heinrich Harrer, premier vainqueur de la face Nord de l’Eiger et qui rêve de conquérir le Nanga Parbat, sommet inviolé de l’Himalaya, accepte de l’argent nazi pour y planter le drapeau à croix gammée. La guerre éclate. Prisonnier des Britanniques à la frontiere de l’Inde, il s’évade. Commence alors la véritable aventure de sa vie: une longue errance qui se termine a Lhassa, résidence du jeune dalai-lama avec qui il se lie d’amitié.

http://pages.videotron.com/mricard/DALAILAMAfr.htm

 

GANDHI

Classé dans : AMOUR/Ghandi — susie @

250pxgandhi.jpg

Mohandas Karamchand Gandhi (en Gujarâtî: મોહનદાસ કરમચંદ ગાંધી; romanisé: mohandās karamcaṃd gāndhī (Porbandar, Goujerat, 2 octobre 1869Delhi, 30 janvier 1948) était un grand dirigeant politique et spirituel de l’Inde, et du mouvement d’indépendance indien. Il a été un pionnier et un théoricien du Satyagraha— la résistance à la tyrannie au travers de la désobéissance civile de masse, le tout fondé sur l’ahimsa (totale non-violence), qui a mené l’Inde à l’indépendance, et inspiré de nombreux mouvements de liberté et de droit civique autour du monde.

Gandhi est communément connu et appelé en Inde et dans le monde comme Mahatma Gandhi (du Sanskrit, Mahatma: grande âme) et comme Bapu (Père dans beaucoup de langues de l’Inde). Gandhi déclarait se sentir indigne du nom Mahatma dans son autobiographie.

Avocat ayant fait ses études en Angleterre, Gandhi employa pour la première fois ses idées de désobéissance civile pacifique dans la lutte de la communauté indienne pour ses droits civils en Afrique du sud.

À son retour en Inde, Gandhi organisa les fermiers et les travailleurs pauvres pour protester contre les taxes écrasantes et la discrimination étendue et porta en avant sur la scène nationale la lutte contre les lois oppressantes créées par les britanniques. Devenu le dirigeant du Congrès national indien, Gandhi mena une campagne nationale pour l’aide aux pauvres, pour la libération des femmes indiennes, pour la fraternité entre les communautés de différentes religions ou ethnies, pour une fin de l’intouchabilité et de la discrimination des castes, et pour l’autosuffisance économique de la nation, mais surtout pour le Swaraj — l’indépendance de l’Inde de toute domination étrangère. Gandhi mena les Indiens lors de la célèbre opposition à la taxe sur le sel que fut la marche du sel de 400 km en 1930, c’est aussi lui qui lança son appel du Quit India aux britanniques en 1942. Il fut emprisonné de nombreuses années en Afrique du sud et en Inde pour son activisme.Il passa en tout, 6 ans de sa vie en prison.

Toute sa vie, Gandhi resta un partisan de la non-violence et de la vérité même dans les situations les plus extrêmes. Gandhi était un adepte de la philosophie indienne et vivait simplement, organisant un ashram qui était autosuffisant. Il faisait ses propres vêtements — le traditionnel dhoti indien et le châle, cousu avec un charkha (rouet) — et était végétarien.

Il utilisait de rigoureux jeûnes — s’abstenant de nourriture et d’eau pour de longues périodes — pour s’auto-purifier mais aussi comme moyen de protestation. La vie et l’enseignement de Gandhi inspirèrent Martin Luther King, Steve Biko et Aung San Suu Kyi pour respectivement le mouvement des droits civils américains et les luttes pour la liberté en Afrique du sud et au Myanmar. Ses critiques envers beaucoup d’aspects de la modernité occidentale (tel que la technologie et l’industrialisation) lui valurent aussi la réputation de critique du développement dont les idées ont influencé beaucoup de penseurs politiques.

Gandhi a été reconnu comme le Père de la Nation en Inde et son anniversaire le 2 octobre est commémoré comme le ‘Gandhi Jayanti et est un jour férié indien.

ghandi3.bmp

SA PENSEE:

Gandhi était pour la non-violence. Il pensait que la violence ne servait à rien et ne pouvait mener qu’à initier une chaîne continue de vengeance, et la vengeance n’était pas ce qu’il voulait comme résultats à ses combats passifs.

Gandhi puise une partie de son inspiration des écrits de Léon Tolstoï, qui, dans les années 1880 avait vécu une conversion profonde en une forme personnelle d’anarchisme chrétien, ce qui l’avait amené à concevoir un christianisme détaché du matérialisme et non-violent. Gandhi traduit « La Lettre à un Hindou » de Tolstoï, écrite en 1908 en réponse à la violence des nationalistes indiens, et tous deux correspondent jusqu’à la mort de Tolstoï en 1910. Certains pensent que sans Tolstoi, Gandhi n’aurait peut-être jamais été aussi déterminé à mener une action aussi non-violente qui fit sa gloire. Tolstoi lui-même s’était inspiré du Prophète Baha’i, Baha’U'llah, qui avait proné la non-violence totale, en somme la non-résistance. Gandhi sera également un grand admirateur de la foi Baha’ie. L’écrivain français Romain Rolland, connu pour son admiration pour la non-violence, a aussi été un ami proche de Gandhi, ils se sont notamment rencontrés en 1931. Le message de Baha’U'llah, de Tolstoi, de Gandhi, de Rolland sera repris par de nombreuses personnes comme Martin Luther King, Steve Biko, Nelson Mandela, Aang Saan Suu Kyi, Ibrahim Rugova.

ghandi.jpg

Soyez vous-même le changement que vous voulez voir dans le Monde « .

« Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours« .

« Chaque homme est responsable de sa religion ».

« Le bonheur c’est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles ».

 GHANDI ET MARTIN LUTHER KING de Marie-Agnès Combesque et Guy Deleury

Ils ont bien combattu pour nous, le mahatma Gandhi et Martin Luther King. Ils ont libéré l’Inde de l’impérialisme britannique et les Etats-Unis de la ségrégation raciale, devenant des figures emblématiques, des icônes. Face à des sociétés organisées et des establishments politiques prêts à tout pour conserver intacte leur puissance, ils ont su adopter une stratégie désarmante et inédite : la non-violence. Leurs assassins crurent faire taire leur voix ; ils ne la firent que mieux résonner aux oreilles de l’histoire.

 

gandhi288px.jpg

GANDHI de Richard Attenborough (1982)

 

 
Ben Kingsley, Candice Bergen, Edward Fox, John Gielgud, Trevor Howard, John Mills, Martin Sheen, Ian Charleson, Athol Fugard, Günther Maria Halmer, …

 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO