SUSIE

Bienvenue dans mon monde

  • Accueil
  • > Recherche : susie question

St & The Self Tribute Band

Classé dans : Decouverte-Artiste-Anniversaire — susie @

Très beau voyage musical…

Belle découverte

St and the self tribute band

slt

St & The Self Tribute Band is a Psychedelic French Folk Rock band dealing with melancholia, unconsciousness, creativity, love and time.

maxresdefault

The Highest Place In Time

Image de prévisualisation YouTube

The Subject of this Song

Image de prévisualisation YouTube

Part1 Part2

Image de prévisualisation YouTube

LA QUESTION

Classé dans : — susie @

Image de prévisualisation YouTube

Que sommes-nous vraiment, sinon des mots couchés sur du papier

Pourrais-tu un jour devenir le réceptacle de mon âme assoiffée d’amour ?

Serais-je bien plus attrayante, si je te cachais mes fêlures ?
Mes illusions?..Mes rêves maudits?

Resteras tu inébranlable ?

Vais-je me putréfier  à force d’attendre ?

Je sens les vagues qui se déchainent mon amour

Me retiendras-tu ?

Et si c’était trop tôt ou trop tard?
Et si tout s’arrêtait là ?

Nous souviendrons nous de nous?

Tu apparais maintenant dans le silence de mes nuits

Tel un refuge

Mon rocher

Alors viens.

Matérialise-toi

Je veux m’envoler, et disparaître dans tes cris

Boire ton âme et m’élever au-dessus des flammes

Que nous soyons  réunis dans un ultime espoir…

Et de ta bouche soutirer cet aveu qui me hante…

Me le diras-tu enfin

Que ton bonheur est au creux de mes mains ?

 

Susie

LA QUESTION 3004158b-300x151

 

 

La QUESTION

Classé dans : LIVRES/POESIE,MES ECRITS,POESIE,Qui suis-je? — susie @

Image de prévisualisation YouTube

Que sommes-nous vraiment, sinon des mots couchés sur du papier

Pourrais-tu un jour devenir le réceptacle de mon âme assoiffée d’amour ?

Serais-je bien plus attrayante, si je te cachais mes fêlures ?
Mes illusions?..Mes rêves maudits?

Resteras tu inébranlable ?

Vais-je me putréfier à force d’attendre ?

Je sens les vagues qui se déchainent mon amour

Me retiendras-tu ?

Et si c’était trop tôt ou trop tard?
Et si tout s’arrêtait là ?

Nous souviendrons nous de nous?

Tu apparais maintenant dans le silence de mes nuits

Tel un refuge

Mon rocher

Alors viens.

Matérialise-toi

Je veux m’envoler, et disparaître dans tes cris

Boire ton âme et m’élever au-dessus des flammes

Que nous soyons  réunis dans un ultime espoir…

Et de ta bouche soutirer cet aveu qui me hante…

Me le diras-tu enfin

Que ton bonheur est au creux de mes mains ?

 

Susie

La QUESTION dans LIVRES/POESIE 3004158b-300x151

 

 

Dualité

Classé dans : MES ECRITS,POESIE,Qui suis-je? — susie @

Dualité dans MES ECRITS image_rubrique_article_une-300x256

La Tête perd la raison

Et pendant que le Corps jubile

Le Coeur, lui, se pose des questions

Il se demande s’il peut m’aimer

Si tout ça n’est qu’un leurre

Ou si c’est une étrange passion

La Tête dit NON et demeure intraitable

Malgré les supplices du Corps

Où réside le Coeur, qui, décidément, n’en fait qu’à sa tête

La Tête raisonne le Coeur

Et lui dicte la bonne conduite à avoir

Mais le Coeur insiste encore

Il veut partir en voyage

Oublier les règles, les lois et les devoirs

Laisser tout choir.. Juste par curiosité…Pour voir..

Mais qui est l’instigateur de ce chamboulement ? Est-ce le Corps, ou bien le Coeur?

La Tête est hermétique et sûre d’elle.

Elle sait ce qui est bien ou mal.

Elle veut contrôler et il en va de soi, c’est elle qui gagnera le combat.

Le Coeur a peur maintenant

Effrayé par tout ce qui pourrait lui arriver, s’il s’en allait loin des sentiers battus..

Alors il se tait, et guette la venue du sauveur.

Ah! Ce Corps!

 C’est donc lui le coupable de tout!!

Le Corps s’excite et veut exulter de plaisir

Et le Coeur aimerait en profiter pour battre plus fort..

La Tête dit NON! Cela suffit !! Le Corps , au placard!! Et toi le Coeur, reste dans le noir. Non mais!!

Nous allons d’un geste érradiquer le Désir et tout rentrera dans l’ordre.

Le Désir…

Est-ce moi ?

Susie

 

DUALITE

Classé dans : — susie @

DUALITE image_rubrique_article_une-300x256

La Tête perd la raison

Et pendant que le Corps jubile

Le Coeur, lui, se pose des questions

Il se demande s’il peut m’aimer

Si tout ça n’est qu’un leurre

Ou si c’est une étrange passion

La Tête dit NON et demeure intraitable

Malgré les supplices du Corps

Où réside le Coeur, qui, décidément, n’en fait qu’à sa tête

La Tête raisonne le Coeur

Et lui dicte la bonne conduite à avoir

Mais le Coeur insiste encore

Il veut partir en voyage

Oublier les règles, les lois et les devoirs

Laisser tout choir.. Juste par curiosité…Pour voir..

Mais qui est l’instigateur de ce chamboulement ? Est-ce le Corps, ou bien le Coeur?

La Tête est hermétique et sûre d’elle.

Elle sait ce qui est bien ou mal.

Elle veut contrôler et il en va de soi, c’est elle qui gagnera le combat.

Le Coeur a peur maintenant

Effrayé par tout ce qui pourrait lui arriver, s’il s’en allait loin des sentiers battus..

Alors il se tait, et guette la venue du sauveur.

Ah! Ce Corps!

 C’est donc lui le coupable de tout!!

Le Corps s’excite et veut exulter de plaisir

Et le Coeur aimerait en profiter pour battre plus fort..

La Tête dit NON! Cela suffit !! Le Corps , au placard!! Et toi le Coeur, reste dans le noir. Non mais!!

Nous allons d’un geste érradiquer le Désir et tout rentrera dans l’orde.

Le Désir…

Est-ce moi ?

Susie

Image de prévisualisation YouTube

 

Ga-Rei-Zero

Classé dans : Dessins animes/MANGAS — susie @

biggareizerosounyuukaimagesongshuuyurimucroquetteost.jpg

La ville est attaquée par des entités supra-naturelles. Afin d’enrayer ce phénomène, le gouvernement déploie sur le terrain des équipes de prévention spécialisées. Cependant celles-ci périssent une à une, submergées par le nombre croissant d’ennemis.

C’est dans ce décor post-apocalyptique qu’une dernière unité se bat pour restaurer l’ordre. Kagura, jeune lycéenne destinée depuis l’enfance à devenir exorciste, en fait partie. Et alors qu’elle et son équipe avaient réussi à ramener le calme, un visage familier apparaît dans le camp adverse et tout est remis en question.
http://www.animeka.com/animes/detail/ga-rei.html

Rendez-vous à Brick Lane-Slumdog Millionaire

Classé dans : FILMS,VOYAGE/INDE — susie @

Deux très beaux films, émouvants et poétiques…

slumdogmillionaire9.jpg

Slumdog Millionaire

Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l’émission Qui veut gagner des millions ? Il n’est plus qu’à une question de la victoire lorsque la police l’arrête sur un soupçon de tricherie.
Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d’où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu’il a perdue.
Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d’une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante.

Image de prévisualisation YouTube

rendezvousabricklane.jpg

Rendez vous à Brick Lane

Née au Bangladesh, la jeune Nazneen, promise à un homme plus âgé, a quitté sa famille et son pays pour rejoindre son futur époux à Londres. Isolée dans un pays dont elle parle à peine la langue, elle se consacre à sa famille dans la cité de Brick Lane où règnent racisme ordinaire, fondamentalisme rampant et trafics en tous genres. Petit à petit, elle découvre pourtant la solidarité et l’amitié. Tiraillée entre traditions ancestrales et espoirs insensés, Nazneen va peu à peu prendre le contrôle de sa vie, jusqu’à franchir le pire des interdits… Et comprendre que s’octroyer le droit au bonheur a un prix.

Image de prévisualisation YouTube

Je suis comme je suis

Classé dans : LIVRES/POESIE — susie @

prisonsdefemmes193803g.jpg

Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Quand j’ai envie de rire
Oui je ris aux éclats
J’aime celui qui m’aime
Est-ce ma faute à moi
Si ce n’est pas le même
Que j’aime chaque fois
Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Que voulez-vous de plus
Que voulez-vous de moi

Je suis faite pour plaire
Et n’y puis rien changer
Mes talons sont trop hauts
Ma taille trop cambrée
Mes seins beaucoup trop durs
Et mes yeux trop cernés
Et puis après
Qu’est-ce que ça peut vous faire
Je suis comme je suis
Je plais à qui je plais
Qu’est-ce que ça peut vous faire

Ce qui m’est arrivé
Oui j’ai aimé quelqu’un
Oui quelqu’un m’a aimé
Comme les enfants qui s’aiment
Simplement savent aimer
Aimer aimer…
Pourquoi me questionner
Je suis là pour vous plaire
Et n’y puis rien changer.

J.Prévert

Futuriste

Classé dans : FILMS — susie @

equilibrium.jpg

Equilibrium

Dans les années 2070, dans la citadelle de Libria, les émotions n’existent plus, supprimées par l’absorption quotidienne de Prozium. Cette drogue anti-anxiété rend les gens plus heureux et plus productifs. Les individus ont ainsi accepté de mettre de côté leur liberté pour vivre en harmonie avec leur dirigeant spirituel connu sous le nom de Père. Les personnes qui refusent de prendre leur dose sont considérées comme des rebelles et vivent en retrait de la ville. S’ils sont pris à jeun, c’est la peine de mort assurée.
John Preston travaille au service de Père et applique la loi à la lettre. Un jour, celui-ci brise le flacon de sa dose et n’a pas le temps de s’en procurer une de rechange. Il est alors submergé par toute une gamme d’émotions. Victime d’un revirement spirituel qui le confronte à ses supérieurs hiérarchiques, il mène l’enquête sur ce nouvel état de vie.

 

dark20city.jpg

Dark city

Se réveillant sans aucun souvenir dans une chambre d’hôtel impersonnelle, John Murdoch découvre bientôt qu’il est recherché pour une série de meurtres sadiques. Traqué par l’inspecteur Bumstead, il cherche à retrouver la mémoire et ainsi comprendre qui il est. Il s’enfonce dans un labyrinthe mystérieux où il croise des créatures douées de pouvoirs effrayants. Grâce au docteur Schreber, Murdoch réussit à se remémorer certains détails de son passé trouble.

matrx.jpg

Matrix

Programmeur anonyme dans un service administratif le jour, Thomas Anderson devient Neo la nuit venue. Sous ce pseudonyme, il est l’un des pirates les plus recherchés du cyber-espace. A cheval entre deux mondes, Neo est assailli par d’étranges songes et des messages cryptés provenant d’un certain Morpheus. Celui-ci l’exhorte à aller au-delà des apparences et à trouver la réponse à la question qui hante constamment ses pensées : qu’est-ce que la Matrice ? Nul ne le sait, et aucun homme n’est encore parvenu à en percer les defenses. Mais Morpheus est persuadé que Neo est l’Elu, le libérateur mythique de l’humanité annoncé selon la prophétie. Ensemble, ils se lancent dans une lutte sans retour contre la Matrice et ses terribles agents…

Abdl al Malik

Classé dans : Musique-1/ FRANCAISE — susie @

leseurockeennesdebelforttopabdalmalik001.jpg

D’origine congolaise, Abd al Malik – de son vrai nom Régis – vit à Brazzaville une partie de son enfance. Il arrive en France en 1981, et s’installe avec sa grande famille - il a six frères et soeurs – à Strasbourg, dans un quartier difficile. Après le divorce de ses parents et malgré une scolarité brillante, Régis tombe dans la délinquance. Alors chrétien convaincu, il se convertit à l’islam à l’âge de seize ans, prend le nom d’Abd al Malik et fréquente les milieux extrémistes. Il commence une carrière dans le rap avec le groupe N.A.P. (pour New African Poets), dont la notoriété devient bientôt nationale avec les albums ‘La Racaille sort un disque‘ puis ‘La Fin du monde’. Ces succès alertent les responsables religieux d’Abd al Malik qui ne lui permettent de continuer ses activités artistiques que s’il présente préalablement ses textes à un comité. En plein doute, il découvre le soufisme, qui répond à toutes les questions qu’il se pose. Il découvre que l’islam est aussi une religion de tolérance et devient alors militant de la paix. Il raconte ce renouveau spirituel dans le livreQu’ Allah bénisse la France‘, paru en 2004. Il sort un dernier opus avec N.A.P. – ‘A l’intérieur de nous‘ – avant de se lancer dans une carrière solo avec ‘Le Face-à-face des coeurs‘ en 2004, et enfin ‘Gibraltar‘ en 2006, album de la consécration pour lequel il reçoit une victoire de la musique dans la catégorie Musiques urbaines. Lors de l’été 2007, il est en tête d’affiche de plusieurs concerts dans le cadre de nombreux festivals. Abd al Malik, rappeur au grand coeur, prouve à sa manière que l’amour est la plus belle des quêtes.

Gibraltar

Image de prévisualisation YouTube

Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui pleure un rêve qui prendra vie, une fois passé Gibraltar.
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui se d’mande si l’histoire le retiendra comme celui qui portait le nom de cette montagne.
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui meurt sa vie bête de « gangsta rappeur » mais …
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune homme qui va naître, qui va être celui qu’les tours empêchaient d’être.
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui boit, dans ce bar où les espoirs se bousculent, une simple canette de Fanta.
Il cherche comme un chien sans collier le foyer qu’il n’a en fait jamais eu, et se dit que p’t-être, bientôt, il ne cherchera plus.
Et ça rit autour de lui, et ça pleure au fond de lui.
Faut rien dire et tout est dit, et soudain … soudain il s’fait derviche tourneur,
Il danse sur le bar, il danse, il n’a plus peur, enfin il hurle comme un fakir, de la vie devient disciple.
Sur le détroit de Gibraltar y’a un jeune noir qui prend vie, qui chante, dit enfin « je t’aime » à cette vie.
Puis les autres le sentent, le suivent, ils veulent être or puisqu’ils sont cuivre.
Comme ce soleil qui danse, ils veulent se gorger d’étoiles, et déchirer à leur tour cette peur qui les voile.
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui n’est plus esclave, qui crie comme les braves, même la mort n’est plus entrave.
Il appelle au courage celles et ceux qui n’ont plus confiance, il dit : « ramons tous à la même cadence !!! ».
Dans le bar, y’a un pianiste et le piano est sur les genoux, le jeune noir tape des mains, hurle comme un fou.
Fallait qu’elle sorte cette haine sourde qui le tenait en laisse, qui le démontait pièce par pièce.
Sur le détroit de Gibraltar, y’a un jeune noir qui enfin voit la lune le pointer du doigt et le soleil le prendre dans ses bras.
Maintenant il pleure de joie, souffle et se rassoit.
Désormais l’Amour seul, sur lui a des droits.
Sur le détroit de Gibraltar, un jeune noir prend ses valises, sort du piano bar et change ses quelques devises,
Encore gros d’émotion il regarde derrière lui et embarque sur le bateau.
Il n’est pas réellement tard, le soleil est encore haut.
Du détroit de Gibraltar, un jeune noir vogue, vogue vers le Maroc tout proche.
Vogue vers ce Maroc qui fera de lui un homme …
Sur le détroit de Gibraltar … sur le détroit de Gibraltar …
Vogue, vogue vers le merveilleux royaume du Maroc…

Sur le détroit de Gibraltar, vogue, vogue vers le merveilleux royaume du Maroc …

Les autres

Image de prévisualisation YouTube
http://www.abdalmalik.fr/

123
 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO