SUSIE

Bienvenue dans mon monde

  • Accueil
  • > Recherche : susie maudite st valentin

MES MOTS

Classé dans : — susie @

Mes mots…  Mon ultime rempart avant cette folie qui me guette insidieusement… 

J’extirpe ma souffrance à travers mes mots qui s’agglutinent dans ma tête malade…  Mes mots… 

Mon refuge et mon exutoire…  J’écris pour donner du sens à ma douleur 

J’essaie de rester lucide, de clarifier mes émotions multiples et assassines 

St Valentin  fête de ma déchirure secrète 

Je ris et danse  Je virevolte dans ce tumultueux monde de la nuit 

Mais me retrouve à nouveau avec ma chère solitude, Lorsque les projecteurs se sont éteints…Lorsque les amis sont partis…  Alors j’écris mes rêves… 

Je m’imagine avec un être cher, un être qui m’aimerait, moi, pour tout ce que je suis…Un être solide contre les tempêtes, présent dans mes moindres doutes, lorsque je chavire, qui me guide et me protège…  Un être aimant ma peau, mon odeur, mon souffle, mes mots susurrés à son oreille 

Un être libre et disponible, qui oserait me crier son amour devant Tous  Et ses « je t’aime » qu’il me lancerait comme des fleurs au printemps 

Et dans ses mots d’amour, il y aurait l’envie d’une vie à deux, sous le même toit, avec l’assurance de se blottir l’un contre l’autre et la promesse de construire une vie à deux, de vieillir ensemble…  Un être qui me demanderait de lui faire un enfant, fruit sacré de notre amour 

Je rêve  Je rêve 

Maudite St Valentin  Maudite soirée 

Je me sens comme une naufragée  J’ai mal 

J’ai tellement mal…  Je regarde les couples heureux 

J’écoute mes amis me raconter leurs projets de vie commune  Une amie pleure de bonheur dans mes bras car son homme lui a demandé de lui faire un enfant 

Une autre amie tient à m’avoir à son futur mariage  Je danserai pour eux… 

Je suis là pour ça  Et moi il me restera toujours mes mots… Ma solitude, Mes rêves et Mes mots 

Susie

MAUDITE St VALENTIN

Classé dans : — susie @

 

urr.bmp

« Ce que tu donnes t’appartient pour toujours,alors,que ce que tu gardes est perdu à jamais »

 

 

Je sais ce que l’on me dirait, si je racontais notre rencontre …

Combien de phrases commençant par « Oui mais  » j‘entendrais me marteler l’esprit de plein fouet…

Je sais aussi que j’éprouve des scrupules et me sens mal à l’aise face à l’inexorable réalité qui est tienne.

Je comprends à quel point je ne dois penser qu’au présent …

Et je ne veux blesser personne…Ni te dérober à qui que ce soit…

 

Ne surtout pas me projeter dans l’avenir avec toi à mes côtés, ni sur une plage ensoleillée, ni sous les eaux cristallines, nageant avec les dauphins …

 

Quelqu’un m’a dit:

la peur n’évite pas le danger…Attention à la dépendance c’est dangereux

 

Mais dis-moi, comment faire pour ne pas m’attacher à toi?…

Ne vois-tu pas combien tu débordes d’envie de m‘offrir le meilleur de toi?…

Dois-je courir me jeter dans d’autres bras pour ne plus te désirer?…

Comment faire pour me convaincre que ce que nous ressentons l’un pour l’autre est éphémère, futile

Que rien de ce que l’on partage n’a réellement d’importance?…

Nos rires d’enfants

Nos attentions portées l’un à l’autre sans retenue

Nos corps voluptueusement enlacés

Nos regards amusés et complices devant ceux qui ne se doutent de rien

 

Je me dis qu’il serait bon aujourd’hui de te dire combien je pressens un danger et que j’ai peur…

Peur que tout cela s’arrête, par un coup de fil poli, un texto expéditif, ou encore un silence éloquent…

 

Je me sens sous l’emprise d’une douce drogue.

Cela fait quelques jours que j’ai commencé une lancinante injection…

Et de ta peau je me nourris d’allégresse…

Je suis ivre de toi

 

Alors oui

Tout cela a un sens

Quelque chose s’est brisé

Je risque la dépendance

Je suis en danger

J’ai peur

Mais Dieu que c’est bon

De se sentir en vie

De vibrer

Rire

Pleurer

Espérer

Mourir d’un trop plein d’amour

Je déborde d’énergie positive à tes côtés

Je me sens pousser des ailes

Et je rêve de nous survolant la terre mon bel ange

Tu me délivres d’un mal ancestral

Je redeviens vorace

Je lutterai contre mes doutes

Pour pouvoir te goûter encore, te boire

Jouir et m’imbiber de ton odeur suave

Belle âme

Je te souhaite d’être heureux

Avec moi si tu le désires autant que je le rêve

Loin de moi si nos chemins se séparent

Mais sois heureux mon ami

Mon ange…Mon fou

Mon amour secret

Du plus profond de mon être

Je te remercie

Pour toute la joie que tu m’apportes

Ici et maintenant

Dans notre alcôve d’amoureux transis

Dans ce lit où je ne désire nul autre que toi

Tu le sais déjà…Combien je nous aime…

Envers et malgré tout ce qui saura nous séparer….

Susie

 

 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO