SUSIE

Bienvenue dans mon monde

  • Accueil
  • > Recherche : fee magicien

LA Fée et le MAGICIEN

Classé dans : — susie @

Acte 1

LA Fée et le MAGICIEN 375305_190208374401420_1740668178_n-300x231

Tendre magicien enjoué

Je suis ta petite fée

Qui vient t’avouer un secret :

Avec naturel tu t’es imposé dans ma vie.

J’ai t’ai laissé faire, insouciante, ne me doutant pas de l’ampleur que prendrait mon attachement.

Petites attentions journalières…

Depuis plusieurs mois tu as évincé tous mes prétendants et fait fondre ma carapace d’acier.

Tu m’as couverte de talismans sacrés

Et je sais que tu veilles sur moi à travers eux.

Je les touche lorsque je me sens faible ou désorientée

Je ressens une force vive grâce aux vibrations positives injectées en eux.

Tu m’es bénéfique, à n’en point douter.

Mon magicien adoré

Je suis comme ensorcelée

Sommes-nous amis mon amour ?

Sommes-nous amoureux mon ami ?

Deux sentiments qu’un délicat tissu sépare.

Nous franchissons la barrière au gré de nos envies.

Parfois de solides confidents, parfois le corps empli d’un désir ardant.

Toujours présents l’un pour l’autre

Nous avançons main dans la main, le cœur vaillant.

Nos moments de partages sont uniques et précieux.

Les entraves que nous connaissons se terrent dans nos esprits.

Il y a des non-dits, des envies d’être ailleurs, ensemble, soudés, au grand jour.

Mais nous restons silencieux. De peur que tout s’arrête.

Il nous arrive d’en rire avec légèreté, masquant la réalité qui nous submerge

On se dit que cela passera, que le désir finira bien par s’évanouir.

Et si l’on ne pouvait plus, se passer l’un de l’autre ?

Mon ami, que ferions-nous alors ? Dis le moi,

Sinon nous aimer avec bruit et  fracas

Vois-tu, étrangement je ne cherche plus.

Je me sens bien, nourrie par ta bonté.

Si je t’écris tout ceci aujourd’hui

C’est pour te remercier

D’être là, dans ma vie

Continues à me soutenir

J’en ferai de même

Consolidons nos liens

Et ne nous blessons pas.

Mon ami

Mon magicien chéri

Tu me guéri

Petit à petit

Alors reste là

Ou viens plus près encore

Je t’ouvrirai toujours les bras

Tant que tu m’aimeras

_____________________________

Acte 2

melancolie-11439580ed-300x258

Mon tendre Magicien assassin

Quelque chose a changé…

Hier tu m’as touchée, au profond de mon âme.

Et j’ai réalisé que je ne pouvais plus lutter.

Je vais oser te l’écrire.

Je suis amoureuse de toi!

Mes gestes et mes pensées ne trompent pas.

Inutile de me voiler la face plus longtemps.

C’est trop bon, trop fort…

Nos caresses incandescentes me submergent d’émotions.

J’appréhende tes absences et espère nos retrouvailles.

Je m’inquiète de tes silences et guette tes mots doux…

Mon ami tu es devenu mon amour.

Je t’adore et je te crains.

Je suis à ta merci.

J’ai peur que tu disparaisses.

Que tu me mentes.

Que tu me trompes.

J’ai la gorge nouée et une boule à l’estomac.

Seul mon magicien pourrait faire redescendre la pression.

Je me sens tel  un animal blessé, à l’affut de la moindre traitrise de l’être que j’aime…

Avant que tu ne me fasses du mal sans l’avoir voulu, je te demande de m’aider mon ami.

Ta rencontre, contre toute attente, est source d’une joie immense.

Je l’avoue, comme j’en souffre, que j’aurais tant aimé être tienne, que tu me fasses un enfant, crier mon amour sans cette culpabilité et cette honte.

Partir en voyage avec toi, rencontrer ta famille, m’endormir contre ta peau et que tu sois là, dans ma vie, avec moi, tout simplement…

Tu me donnes de la force, fais en sorte je t’en prie de ne pas m’affaiblir aujourd’hui.

Veille avant tout sur notre amitié qui m’est si chère.

Tiens tes promesses ou n’en fais aucune.

Je te le demande : aide-moi à faire redescendre tout ce désir que j’ai pour toi.

Désenflammons-nous avant que je ne verse des torrents de larmes.

Ta peau, ton odeur, tes mains, ta bouche, tes yeux dans les miens…

On ne doit plus se toucher .

Par pitié, redeviens mon ami, mon tendre amour.

Je ne veux  pas refaire la même erreur

Je me battrai contre mon cœur

J’écouterai ma raison cette fois.

Je ne veux pas attendre.

Je ne veux pas espérer.

Je ne veux pas souffrir.

Je veux être libre….

Plus de compromis,

Plus de sacrifices pour quelques heures de bonheur volé.

Oui  j’ai peur que tu m’abandonne. Toi aussi.

Que tu me dépossède de tout, pour me trahir.

Je ne veux pas te perdre.

Je t’aime trop pour te perdre.

Prends soin de nous.

Parce que j’essaie là de briser cet inexorable élan..

Aide-moi. Mais surtout ne me lâche pas la main !!!

Ne me désire plus

Je t’en prie

Mais reste présent

Dans ma vie…

Susie

Sia- Breathe me

Image de prévisualisation YouTube

La Fée et le Magicien

Classé dans : LIVRES/POESIE,MES ECRITS,POESIE — susie @

 

Acte 1

La Fée et le Magicien dans LIVRES/POESIE 375305_190208374401420_1740668178_n-300x231

Tendre magicien enjoué

Je suis ta petite fée

Qui vient t’avouer un secret :

Avec naturel tu t’es imposé dans ma vie.

J’ai t’ai laissé faire, insouciante, ne me doutant pas de l’ampleur que prendrait mon attachement.

Petites attentions journalières…

Depuis plusieurs mois tu as évincé tous mes prétendants et fait fondre ma carapace d’acier.

Tu m’as couverte de talismans sacrés

Et je sais que tu veilles sur moi à travers eux.

Je les touche lorsque je me sens faible ou désorientée

Je ressens une force vive grâce aux vibrations positives injectées en eux.

Tu m’es bénéfique, à n’en point douter.

Mon magicien adoré

Je suis comme ensorcelée

Sommes-nous amis mon amour ?

Sommes-nous amoureux mon ami ?

Deux sentiments qu’un délicat tissu sépare.

Nous franchissons la barrière au gré de nos envies.

Parfois de solides confidents, parfois le corps empli d’un désir ardant.

Toujours présents l’un pour l’autre

Nous avançons main dans la main, le cœur vaillant.

Nos moments de partages sont uniques et précieux.

Les entraves que nous connaissons se terrent dans nos esprits.

Il y a des non-dits, des envies d’être ailleurs, ensemble, soudés, au grand jour.

Mais nous restons silencieux. De peur que tout s’arrête.

Il nous arrive d’en rire avec légèreté, masquant la réalité qui nous submerge

On se dit que cela passera, que le désir finira bien par s’évanouir.

Et si l’on ne pouvait plus, se passer l’un de l’autre ?

Mon ami, que ferions-nous alors ? Dis le moi,

Sinon nous aimer avec bruit et  fracas

Vois-tu, étrangement je ne cherche plus.

Je me sens bien, nourrie par ta bonté.

Si je t’écris tout ceci aujourd’hui

C’est pour te remercier

D’être là, dans ma vie

Continues à me soutenir

J’en ferai de même

Consolidons nos liens

Et ne nous blessons pas.

Mon ami

Mon magicien chéri

Tu me guéri

Petit à petit

Alors reste là

Ou viens plus près encore

Je t’ouvrirai toujours les bras

Tant que tu m’aimeras

davidholovers-231x300 dans MES ECRITS

_____________________________

Acte 2

melancolie-11439580ed-300x258 dans POESIE

Mon tendre Magicien assassin

Quelque chose a changé…

Hier tu m’as touchée, au profond de mon âme.

Et j’ai réalisé que je ne pouvais plus lutter.

Je vais oser te l’écrire.

Je suis amoureuse de toi!

Mes gestes et mes pensées ne trompent pas.

Inutile de me voiler la face plus longtemps.

C’est trop bon, trop fort…

Nos caresses incandescentes me submergent d’émotions.

J’appréhende tes absences et espère nos retrouvailles.

Je m’inquiète de tes silences et guette tes mots doux…

Mon ami tu es devenu mon amour.

Je t’adore et je te crains.

Je suis à ta merci.

J’ai peur que tu disparaisses.

Que tu me mentes.

Que tu me trompes.

J’ai la gorge nouée et une boule à l’estomac.

Seul mon magicien pourrait faire redescendre la pression.

Je me sens tel  un animal blessé, à l’affut de la moindre traitrise de l’être que j’aime…

Avant que tu ne me fasses du mal sans l’avoir voulu, je te demande de m’aider mon ami.

Ta rencontre, contre toute attente, est source d’une joie immense.

Je l’avoue, comme j’en souffre, que j’aurais tant aimé être tienne, que tu me fasses un enfant, crier mon amour sans cette culpabilité et cette honte.

Partir en voyage avec toi, rencontrer ta famille, m’endormir contre ta peau et que tu sois là, dans ma vie, avec moi, tout simplement…

Tu me donnes de la force, fais en sorte je t’en prie de ne pas m’affaiblir aujourd’hui.

Veille avant tout sur notre amitié qui m’est si chère.

Tiens tes promesses ou n’en fais aucune.

Je te le demande : aide-moi à faire redescendre tout ce désir que j’ai pour toi.

Désenflammons-nous avant que je ne verse des torrents de larmes.

Ta peau, ton odeur, tes mains, ta bouche, tes yeux dans les miens…

On ne doit plus se toucher .

Par pitié, redeviens mon ami, mon tendre amour.

Je ne veux  pas refaire la même erreur

Je me battrai contre mon cœur

J’écouterai ma raison cette fois.

Je ne veux pas attendre.

Je ne veux pas espérer.

Je ne veux pas souffrir.

Je veux être libre….

Plus de compromis,

Plus de sacrifices pour quelques heures de bonheur volé.

Oui  j’ai peur que tu m’abandonne. Toi aussi.

Que tu me dépossède de tout, pour me trahir.

Je ne veux pas te perdre.

Je t’aime trop pour te perdre.

Prends soin de nous.

Parce que j’essaie là de briser cet inexorable élan..

Aide-moi. Mais surtout ne me lâche pas la main !!!

Ne me désire plus

Je t’en prie

Mais reste présent

Dans ma vie…

 

Susanna Massa

 

Fées

Classé dans : FANTASY — susie @

       fee002.jpg     

Une fée (du latin fatum, destin, « fait ») est une créature surnaturelle, issue des croyances populaires, des mythologies anciennes ou de la littérature fantastique.

fee025.jpg

Au pluriel, « les fées » désigne une communauté surnommée aussi Petit Peuple, Bon Peuple, Peuple des Fées ou d’autres euphémismes, rassemblant les lutins, elfes, trolls, gnomes…etc, issus de la mythologie nordique et du folklore païen d’Europe.

  fee031.jpg    

Dans la culture moderne, les fées sont généralement décrites comme des créatures humanoïdes féminines, ayant des pouvoirs surnaturels comme par exemple la capacité de voler, de lancer des sorts ou d’influencer le futur. L’oubli et l’assimilation des folklores a créé une confusion, et finit par amalgamer autour d’une vision identique, des créatures aux noms et aux caractéristiques parfois opposées, issues de langues et traditions distinctes.

 fee067.jpg   

Devenues sujet de la littérature fantastique (puis du cinéma), les fées regroupent également des créatures purement imaginaires : les créatures fantastiques

 afeesemaine2.gif  

Bon génie des lieux et des foyers. On les voit souvent sous les traits de jeunes et jolies femmes, mais il leur arrive aussi d’apparaître sous la forme d’une belette, d’une biche, d’une renarde, d’une licorne… L’on dit que certains chasseurs s’égarent en forêt en poursuivant une blanche biche. Il s’agit d’une fée.

Se laissant discerner dans les langoureuses brumes ou sous l’humidité des sous-bois, elles demeurent, dans la traditions, des êtres intemporelles.

feesemaine84.gif
Les fées peuvent donner aux humains fortune, amour. Elles sont douées du pouvoir de guérison, et chassent les maladies.

 021843f79a9.gif

Elles peuvent aussi séduirent les hommes et s’unirent à eux. De cette union naît des enfants magiciens.
La plupart des fées, donc, on bonne réputation. Mais les temps des jadis se souviennent les caprices sévères de certaines fées, aussi laides que méchantes.

   fee033.jpg

De nombreux lieux-dits portent leur nom : on trouve ainsi le chêne-fée de Nouard-le-Franc, la pierre au fée à Villiers Saint-Sépulcre, les cheminées des fées, un peu partout, le miroir aux fées en Brocéliande, la mare aux fées de Fontainebleau, etc

fee090.jpg

Les rejetons des fées sont malingres et chétifs. Aussi, pour régénérer leur descendance, volent-elles les nourrissons du voisinage auxquels elles substituent leurs avortons. Les petits féetauds, déposés dans les berceaux, sont toujours des mâles. Ils sont noirs et laids et ont un air vieillot. Insatiables, ils mangent deux fois plus qu’une grande personne. Les familles trompées utilisent un infaillible subterfuge pour s’assurer de la substitution. Elle place devant le feu, ou dans la cendre, des coquilles d’œufs emplies d’Eau. L’enfant fée étonné s’écrit invariablement :  » Il y a cent ans, j’ai vu le gland avant le chêne, mais pas encore de ces petits pots bouillants !  » Il suffit après de ne plus l’alimenter et de faire mine de le battre pour que les fées restituent aussitôt l’enfant qu’elles avaient dérobé.

fee095.jpg   

Les fées ont leur langage propre qui ressemble à la fois au babil du merle, au murmure de la rivière ou à celui de la brise mais elles parlent également la langue du pays où elles élisent domicile.

Grâce aux plantes, il existe des façons d’accéder à Faërie. Les fleurs, ont toujours été le lien entre le monde des humains et celui des esprits et sont le domaine spécial des fées. Elles aiment et protègent tout particulièrement les coucous qui ont le pouvoir d’indiquer l’or caché des esprits. On dit que les primevères rendent visible l’invisible, et que le fait d’en manger est le moyen infaillible de voir des esprits. Lorsqu’on touche la pierre des fées avec un bouquet fait d’un certain nombre de primevères, on s’ouvre un chemin vers le pays des fées et ses richesses, mais celui qui se trompe de nombre provoque sa ruine.

Pour voir les fées, il faut concocter un breuvage où on met du thym sauvage dont on cueillera le bout sur le flanc d’une colline fréquentée par les fées, avec l’herbe qui forme le trône de ces créatures.Mais attention, il est dangereux d’introduire dans la maison les fleurs prisées par les fées.

http://www.coindesfees.fr/accueil.

http://andromeda77.free.fr/2bgal5/disp_album.php?id_album=33

http://lecoffredecasea.com/fantasy/

http://legendes.korrigans.free.fr/?page_id=14

 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO