SUSIE

Bienvenue dans mon monde

Exposition et interview magazine c de l’art- Susanna Massa Galerie Sonia Monti

Classé dans : MA PEINTURE,Qui suis-je? — susie @

Merci à la galerie Sonia Monti pour cette collaboration en cours.
4 de mes créations y seront exposées dès le 13 Juin et durant tout l’été avec un event à la rentrée.
6 avenue Delcassé 8 ème métro Miromesnil.

interview:

Présentation
Danseuse orientale, peintre et poète, d’origine italo-libanaise et arménienne, enfant unique, je suis arrivée en France avec ma mère en 1983, à l’âge de 8 ans. Jeune j’ai étudié les langues étrangères, le théâtre et la musique. J’ai vécu de la danse durant 17 ans.
En 2005, j’ai développé un intérêt particulier pour la peinture. Celle-ci est devenue l’exutoire à travers lequel j’oublie mes angoisses et me rapproche de mes rêves.
Je prends une toile vierge, choisis les couleurs instinctivement et je laisse s’accomplir mon inspiration. J’ai crée un recueil composé de plusieurs textes et de mes créations picturales
(Visions oniriques.)

L’appellation Artiste vous convient-elle ?

Dès mon plus jeune âge, j’ai montré de l’intérêt pour diverses disciplines telles que le théâtre, le piano, la danse, le dessin. Déjà, dans ma chambre de jeune fille, quand me prenait l’inspiration je dessinais sur les murs, des visages qui représentaient pour moi un besoin vital de m’exprimer, de m’évader. En 1997, je suis devenue danseuse orientale professionnelle, membre du CID (centre international de danse de l’UNESCO) L’art a toujours fait partie de ma vie.
Il est un élément salvateur indispensable à mes yeux.
Parfois il m’arrive d’écrire spontanément selon les énergies du moment. Et si cela devient des images alors je peins. Créer est pour moi une nécessité ultime.

Votre art a t’il été influencé ? Si oui: par qui ?

Mes influences sont multiples et hétéroclites. Le fait d’avoir déménagé et vécu dans plusieurs pays m’a ouvert des horizons lointains qu’on retrouve dans plusieurs de mes tableaux. A la mort de mon oncle peintre, j’ai hérité de son chevalet, c’est ainsi qu’en autodidacte je me suis initiée à la peinture. J’ai souvent l’impression qu’il me guide de l’au-delà. De nature mystique, mes croyances m’influencent lors de mes sessions de travail. La musique est un facteur prédominant. Le groupe Dead Can Dance suggère en moi des mondes fantastiques et mystérieux. La voix de Lisa Gerrard, en créant des sons instinctifs, me rappelle l’araméen.
Dhafer Youssef et Fayrouz me transcendent avec leurs merveilleuses mélopées, l’univers de Cure, Bjork, Peter Gabriel… La musique classique, ainsi que des instruments comme la vièle, la cithare et le hang. Concernant les peintres, les ciels de Turner et le surréalisme de Dali m’ont toujours fascinée. Mes maîtres à penser sont Amma, Gandhi, Le Dalaï Lama, Mère Theresa, le pionner du spiritisme Alan Kardec, des poètes comme Lautréamont, Khalil Gibran, Lamartine, Baudelaire mais aussi des militants comme Brigitte Gothière et Paul Watson.

Quel est votre rêve d’artiste ?
A mon sens, l’important n’est pas l’aboutissement. Le chemin est aussi essentiel que la destination. C’est une recherche constante d’expression personnelle.
Je rêve souvent d’un endroit où tous les genres d’arts pourraient s’entremêler et où les artistes se rencontreraient dans un même élan créatif. Peindre à mes yeux, c’est exorciser mes souffrances, atteindre parfois une forme de plénitude à chaque tableau, voir germer les idées du prochain. Retranscrire mon univers onirique et ses multiples dimensions vastes et mystérieuses.

Les artistes ont-ils un rôle social ?

Oui clairement je le pense, nous avons même ce devoir de rendre le monde meilleur, de véhiculer des messages de paix et d’amour, d’amener de la poésie, de l’espoir, et une réflexion sur notre manière de voir le monde, de vivre en harmonie…
Pour moi l’acte social de l’art est de guider celui qui contemple vers un panel d’émotions positives qui seront une force, une source d’énergie pour le quotidien.
Les artistes relient les hommes au Divin. L’essence même de l’art permet d’élever notre âme vers un ailleurs plus beau, fantastique et onirique.

Susanna Massa
www.susannamassa.com

194-Not alone-

 

Not alone
C’est une vision de deux âmes sœurs qui se retrouvent par-delà la mort et voient dans ce nouveau paysage qu’elles ne sont pas les seules dans l’univers. Le regard bienveillant de nos anges-gardiens, divins ou stellaires, se dévoilent au cœur sincère. De la terre aussi jaillit leur essence divine qui s’élève vers un nouveau cycle de vie. Ces êtres qui guident les âmes sont apparus d’eux-mêmes sur la toile. C’est là je crois mes croyances en la réincarnation et en l’existence de mondes parallèles qui ont guidé mon pinceau.

225-Hurlements de la terre-acrylique sur toile-146x114cm-2017 Hurlements de la terre

Les hurlements de la Terre
Suite aux événements ayant eu lieu en 2017 à Saint Martin, j’ai peint cette toile de manière instinctive. Elle symbolise pour moi, parallèlement, la souffrance infligée à notre planète Gaïa, lorsque nous la détruisons sans relâche par notre cupidité. Les hurlements de la terre sont les appels au secours d’un monde meurtri. Une vision qui sonne pour moi comme un avertissement, une incitation à plus de bonté et de respect envers la nature.

https://www.facebook.com/susanna.massa1/posts/10156450705701306?notif_id=1528541904030708&notif_t=feedback_reaction_generic

citations

Classé dans : VEGAN — susie @

MTE5NDg0MDU0OTMwNjg3NTAz

«Tant que les hommes massacreront les animaux, ils s’entre-tueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut récolter la joie et l’amour.»

« Quiconque a entendu les cris d’un animal qu’on tue ne peut plus jamais manger de sa chair. »

 

Confucius

 

rolland

«La cruauté envers les animaux et même déjà l’indifférence envers leur souffrance est à mon avis l’un des péchés les plus lourds de l’humanité. Il est la base de la perversité humaine. Si l’homme crée tant de souffrance, quel droit a-t-il de se plaindre de ses propres souffrances ? »

Romain Rolland

 

MTIwNjA4NjMzODE4MjIwMDQ0

«La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés de la manière dont elle traite les animaux.»

Gandhi

 

Albert_Einstein_(Nobel)

«Rien ne peut être aussi bénéfique à la santé humaine et augmenter les chances de survie de la vie sur terre que d’opter pour une diète végétarienne.»

Albert Einstein

 

lamartine

«On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas.»

Lamartine

«Ma mère était convaincue, et j’ai gardé à cet égard ses convictions, que tuer les animaux pour se nourrir de leur chair et de leur sang est l’une des plus déplorables et des plus honteuses infirmités de la condition humaine; que c’est une de ces malédictions jetées sur l’homme par l’endurcissement de sa propre perversité. Elle croyait, et je crois comme elle, que ces habitudes d’endurcissement du cœur à l’égard des animaux les plus doux, ces immolations, ces appétits de sang, cette vue des chairs palpitantes, sont faits pour férociser les instincts du cœur.»

Lamartine

 

voltaire

«Qu’y a-t-il de plus repoussant que de se nourrir continuellement de chair de cadavre ?»

Voltaire

de vinci

«J’ai très tôt renoncé à la viande et un jour viendra où les hommes tels que moi proscriront le meurtre des animaux comme ils proscrivent aujourd’hui le meurtre de leurs semblables.»

Léonard de Vinci

 

ZOLA_1902B

«Pourquoi la souffrance d’une bête me bouleverse-t-elle ainsi ? Pourquoi ne puis-je supporter l’idée qu’une bête souffre, au point de me relever la nuit, l’hiver, pour m’assurer que mon chat a bien sa tasse d’eau ? […] Pour moi, je crois bien que ma charité pour les bêtes est faite de ce qu’elles ne peuvent parler, expliquer leurs besoins, indiquer leurs maux. Une créature qui souffre et qui n’a aucune moyen de nous faire entendre comment et pourquoi elle souffre, n’est ce pas affreux, n’est ce pas angoissant ?»

Emile Zola

 

 

 DALAI-LAMA       

«D’un point de vue bouddhique, tous les êtres sensibles – les êtres doués de sentiments, d’expériences et de sensations – sont considérés comme égaux. Nous autres, êtres humains, sommes en mesure de nous passer de viande. En tant qu’être humain, je pense que notre nature profonde nous porte au végétarisme, ainsi qu’à faire tout notre possible pour éviter de nuire aux autres espèces.»

Le Dalaï-lama

Extrait de: http://www.vegemag.fr/actualite/30-citations-vegetariens-celebres-1114

 

 

EXPOSITION Susanna Massa

Classé dans : MA PEINTURE,Qui suis-je? — susie @

EXPOSITION Susanna Massa dans MA PEINTURE susanna-massa-250x300

 D’origine italo-libanaise, Susanna arrive en France à son adolescence,
et s’exerce au dessin en montrant  déjà une certaine acuité dans cette discipline.
C’est à la mort de son oncle, artiste-peintre, qu’elle réalise ses premières toiles sur le chevalet légué par celui-ci.

A travers la peinture, Susanna exprime son inépuisable désir de donner un peu d’elle et de son univers, déchiré, passionné, dramatique et onirique.
Ses blessures, son ingénue crédulité face à un monde trop lourd à ses yeux qu’elle a si vifs, sa tendre douceur, enfantine et maternante à la fois, toutes ses émotions mêlées s’exposent de façon brute et intuitive, parfois à la merci de son inspiration sans limites.

Sans détours ni masques, l’artiste nous imprègne de son énergie mystique, parfois désespérée, mais toujours débordante d’amour.

Danseuse, poète, et aujourd’hui peintre émergent, Susanna nous invite à un voyage entremêlé de douceur, de légèreté, de fluidité où ses passions et ses souffrances viennent bouleverser cet univers magique.

p1130275 abstrait dans Qui suis-je?

13680642_1125764264133544_6404616525852531680_n (1)

__________________________________________

www.artquid.com/susannamassa

logoartquid.gif

https://www.artsper.com/fr/artistes-contemporains/france/25120/susanna-massa

Cela fait 10 ans que je pratique un nouveau mode d’expression: la peinture

Je suis fascinée par le pouvoir de relaxation que me procure cet art.

C’est mon exutoire, ma délivrance

Je lutte contre l’absurdité de ce monde chaotique

J’oublie mes angoisses et me raccroche à mes rêves

Je prends une toile vierge, choisis mes couleurs, et je laisse s’accomplir mon inspiration 

J’ai longtemps refusé de montrer mon travail mais aujourd’hui  je veux m’ouvrir et partager mon art en toute simplicité

Je suis donc ouverte à toute proposition (Expo, achat ) de la part de professionnels ou particuliers qui passent par ici .

Je dispose de plus d’une centaine de créations alors n’hésitez pas.

Contact:  smassa@hotmail.fr

Image de prévisualisation YouTube

EXPOSITION EN COURS

Merci à la galerie Sonia Monti pour cette collaboration en cours.
4 de mes créations y seront exposées dès le 13 Juin et durant tout l’été 2018 avec un event à la rentrée.
6 avenue Delcassé 8 ème métro Miromesnil.

interview dans le magazine C DE L’ART  juin-juillet-août 2018:

Présentation
Danseuse orientale, peintre et poète, d’origine italo-libanaise et arménienne, enfant unique, je suis arrivée en France avec ma mère en 1983, à l’âge de 8 ans. Jeune j’ai étudié les langues étrangères, le théâtre et la musique. J’ai vécu de la danse durant 17 ans.
En 2005, j’ai développé un intérêt particulier pour la peinture. Celle-ci est devenue l’exutoire à travers lequel j’oublie mes angoisses et me rapproche de mes rêves.
Je prends une toile vierge, choisis les couleurs instinctivement et je laisse s’accomplir mon inspiration. J’ai crée un recueil composé de plusieurs textes et de mes créations picturales
(Visions oniriques.)

L’appellation Artiste vous convient-elle ?

Dès mon plus jeune âge, j’ai montré de l’intérêt pour diverses disciplines telles que le théâtre, le piano, la danse, le dessin. Déjà, dans ma chambre de jeune fille, quand me prenait l’inspiration je dessinais sur les murs, des visages qui représentaient pour moi un besoin vital de m’exprimer, de m’évader. En 1997, je suis devenue danseuse orientale professionnelle, membre du CID (centre international de danse de l’UNESCO) L’art a toujours fait partie de ma vie.
Il est un élément salvateur indispensable à mes yeux.
Parfois il m’arrive d’écrire spontanément selon les énergies du moment. Et si cela devient des images alors je peins. Créer est pour moi une nécessité ultime.

Votre art a t’il été influencé ? Si oui: par qui ?

Mes influences sont multiples et hétéroclites. Le fait d’avoir déménagé et vécu dans plusieurs pays m’a ouvert des horizons lointains qu’on retrouve dans plusieurs de mes tableaux. A la mort de mon oncle peintre, j’ai hérité de son chevalet, c’est ainsi qu’en autodidacte je me suis initiée à la peinture. J’ai souvent l’impression qu’il me guide de l’au-delà. De nature mystique, mes croyances m’influencent lors de mes sessions de travail. La musique est un facteur prédominant. Le groupe Dead Can Dance suggère en moi des mondes fantastiques et mystérieux. La voix de Lisa Gerrard, en créant des sons instinctifs, me rappelle l’araméen.
Dhafer Youssef et Fayrouz me transcendent avec leurs merveilleuses mélopées, l’univers de Cure, Bjork, Peter Gabriel… La musique classique, ainsi que des instruments comme la vièle, la cithare et le hang. Concernant les peintres, les ciels de Turner et le surréalisme de Dali m’ont toujours fascinée. Mes maîtres à penser sont Amma, Gandhi, Le Dalaï Lama, Mère Theresa, le pionner du spiritisme Alan Kardec, des poètes comme Lautréamont, Khalil Gibran, Lamartine, Baudelaire mais aussi des militants comme Brigitte Gothière et Paul Watson.

Quel est votre rêve d’artiste ?

A mon sens, l’important n’est pas l’aboutissement. Le chemin est aussi essentiel que la destination. C’est une recherche constante d’expression personnelle.
Je rêve souvent d’un endroit où tous les genres d’arts pourraient s’entremêler et où les artistes se rencontreraient dans un même élan créatif. Peindre à mes yeux, c’est exorciser mes souffrances, atteindre parfois une forme de plénitude à chaque tableau, voir germer les idées du prochain. Retranscrire mon univers onirique et ses multiples dimensions vastes et mystérieuses.

Les artistes ont-ils un rôle social ?

Oui clairement je le pense, nous avons même ce devoir de rendre le monde meilleur, de véhiculer des messages de paix et d’amour, d’amener de la poésie, de l’espoir, et une réflexion sur notre manière de voir le monde, de vivre en harmonie…
Pour moi l’acte social de l’art est de guider celui qui contemple vers un panel d’émotions positives qui seront une force, une source d’énergie pour le quotidien.
Les artistes relient les hommes au Divin. L’essence même de l’art permet d’élever notre âme vers un ailleurs plus beau, fantastique et onirique.

Susanna Massa
www.susannamassa.com

Galerie Sonia Monti

194-Not alone-

 

Not alone
C’est une vision de deux âmes sœurs qui se retrouvent par-delà la mort et voient dans ce nouveau paysage qu’elles ne sont pas les seules dans l’univers. Le regard bienveillant de nos anges-gardiens, divins ou stellaires, se dévoilent au cœur sincère. De la terre aussi jaillit leur essence divine qui s’élève vers un nouveau cycle de vie. Ces êtres qui guident les âmes sont apparus d’eux-mêmes sur la toile. C’est là je crois mes croyances en la réincarnation et en l’existence de mondes parallèles qui ont guidé mon pinceau.

225-Hurlements de la terre-acrylique sur toile-146x114cm-2017 Hurlements de la terre

Les hurlements de la Terre
Suite aux événements ayant eu lieu en 2017 à Saint Martin, j’ai peint cette toile de manière instinctive. Elle symbolise pour moi, parallèlement, la souffrance infligée à notre planète Gaïa, lorsque nous la détruisons sans relâche par notre cupidité. Les hurlements de la terre sont les appels au secours d’un monde meurtri. Une vision qui sonne pour moi comme un avertissement, une incitation à plus de bonté et de respect envers la nature.

 

Derniers évènements: 

Exposition du 28 Avril au 8 Mai 2019, Galerie Etienne de Causans, 25 rue de Seine 75006 Paris

Exposition de Juin à Septembre 2018, Galerie SONIA MONTI, 6 avenue Declassé 75008 Paris

Exposition du 2 au 28 Juin 2018, L’art à la rencontre de la personne handicapée avec EYE SEE YOU,  Notre Dame de Joye 71B avenue Denfert Rochereau 75014 Paris

Exposition du 6 au 28 Aout 2016. Galerie Bourgogne Art Galerie 89390 Ravières

Exposition du 10 Mars au 30 Avril 2016 Local- MAG jeunes LGBT- 106 rue de Montreuil 75011 Paris

Exposition du 27 au 30 Novembre 2015 à St-Art -Foire européenne d’art contemporain – Strasbourg

Couverture Mai 2015 du MAG-gazette pour les 30 ans du Mag LGBT 

Exposition du 9 au 12 Avril- Les Souffleurs 7 rue de la Verrerie 75004 Paris

Exposition du 5 au 8 Novembre 2014 Salle des Fêtes de la Marie du 19ème- Place Armand Carrel 75019 Paris

Novembre 2014    La gazette du 19ème Paris

Exposition du 7 au 21 Octobre 2014 Popina 88 rue Saint Maur 75011 Paris

Exposition 6 toiles de janvier à septembre 2014 galerie Kalinka 146 rue St Honoré 75001 Paris

Exposition du 4 au 28 Février 2013 Hall Beregovoy. Place des Arts. Ministère des Finances 75012 Paris

Exposition du 16 Août au 30 Octobre 2012, siège social BARCLAYS, 183 rue Daumesnil 75012 Paris

Exposition « 14 toiles + 7 textes »du 1er au 12 Août 2012, Baroc Café, 37 rue du roi de Sicile 75004 Paris

Exposition du 2 au 22 Mai 2012  » Visions oniriques »  Centre Culturel des Finances, Ministère des Finances , 143, Rue de Bercy  75012 PARIS

Exposition du 3 Février  au 3 Mai 2012  Agence Barclays  44 rue carnot. 78000 Versailles

Exposition « Solitude » du 22 Janvier au 6 Février 2012 Baroc Café  37 rue du Roi de Sicile 75004 Paris

Exposition du 7 Novembre 2011 au 6 Janvier 2012 au MINISTERE DES FINANCES, Association Place des Arts

Exposition du 10 Juillet au 10 Septembre 2011 au Baroc café 37 rue du roi de Sicile 75004 Paris

Exposition de 40 toiles du 5 avril au 20 Mai 2011 au Bel’Vil’Café 1 rue des Fêtes 75019

Exposition du samedi 23 Mars au samedi 9 Avril 2011 à la Galerie MOGADOR 20 rue Mogador 75009 Paris 

Exposition du 15 Février au 20 Mars 2011 à l’Hôtel de la Gare 75019 Paris

Exposition du 15 Janvier au 27 Février 2011 au Café des Initiés 3 place des deux écus 75001 Paris

Exosition exeptionnelle à la «Soirée Privée Noir et Blanc» le 20 Novembre 2010 à la Cartonnerie 75011 Paris

Exposition du 1er au 31 Octobre 2010 au Café des initiés 3 place des deux écus 75001 Paris

Exposition du 8 Novembre 2009 au 15 Janvier 2010 au Ryad 184 rue des Pyrénées 75020 Paris

Exposition du 9 Décembre 2009 au 23 Décembre 2009 au restaurant ” Andiamo” La Grande Porte, Rue  de Paris 93100 Montreuil

Exposition  du 19 Novembre au 12 Décembre 2009 au Vintage 46 rue d’Argout 75002 Paris

Soirée Projection AIRPLANE le 16/04/2009 au Cercle Rouge 7 rue St Sabin 75011 Paris

Soirée Projection AIRPLANE le 10/03/2009  au Cercle Rouge 7 rue St Sabin 75011 Paris

Susanna Massa is a self-taught artist, her work is born from dreams and vision of human feelings, with its passions and its extensions. His entire work covers the flow of life, sometimes passionate, and always in much intensity. Life ecstasy is found in each of her paintings; the artist is, above all, generous and frank. The eyes see the invisible and the creation process reached a level of universal understanding.

Kentin Jivek

 

Dalaï Lama-KUNDUN

Classé dans : FILMS / SERIES,VOYAGE/TIBET — susie @

dalailamap3ilx.jpg

« Dalaï-lama » est le nom porté par le chef spirituel du bouddhisme tibétain. Chaque daiaï-lama est considéré comme la manifestation physique du Boddhisattva/ la voie d’accès à l’état de Bouddha, et il est considéré par les bouddhistes comme une réincarnation de son prédécesseur* Lorsqu’un dalaï-fama meurt, on cherche parmi de jeunes garçons sa nouvelle incarnation. L’enfant est identifié grâce à sa faculté de pouvoir sélectionner, parmi un ensemble d’objets, ceux ayant appartenu au précédent daiaï-lama. Lorsque l’équipe chargée de cette mission trouve le dalai-lama actuel (ci-dessous), en 1937, l’enfant alors âgé de deux ans reconnaît immédiatement l’un des lamas, pourtant déguisé. Il lui saute sur les genoux en l’appelant « Lama ! Lama ! », un vocable qui n’existe pas dans le dialecte parlé par l’enfant. L’enfant saisit ensuite un rosaire donné à ce lama par le précédent dalaï-lama et s’écrie « Mais c’est le mien ! Puis-je l’avoir?». Un examen physique de l’enfant apporte une preuve supplémentaire : la présence sur sa peau d’une marque en forme de conque et deux petites protubérances situées sous ses omoptates, des caractères physiques traditionnellement associés au dalaï-lama.

A VOIR :

Kundun

un film de 1997, écrit par Melissa Mathison et réalisé par Martin Scorsese retraçant la jeunesse de Tenzin Gyatso, le 14e dalaï-lama, de sa naissance dans une famille paysanne à son exil vers l’Inde, en 1959.

Image de prévisualisation YouTube

TIBET…

Classé dans : VOYAGE/TIBET — susie @

tibet.bmp

Le Tibet désigne trois entités géographiques se recouvrant :

  • La Région autonome du Tibet, appelée Bod rang skyong ljong en tibétain et Xizang Zizhiqu en chinois, qui est une région administrative de la Chine au statut particulier, comme le Xinjiang ou Turkestan chinois, ou la Mongolie-Intérieure ;
  • le plateau du Tibet, zone géographique située au nord de l’Himalaya, qu’on appelle le « toit du monde », formée de hauts plateaux désertiques dominés par de puissantes chaînes d’ouest en est (Kunlun Shan (Kouen-louen), Transhimalaya) ;
  • la zone de peuplement des Tibétains, enfin, correspondant à une aire linguistique où le tibétain est la langue majoritairement utilisée, ainsi qu’à une aire culturelle à la spécificité marquée, avec une religion commune : le Bouddhisme dans sa forme vajrayâna.

tibetenfantsjouantconservesag.jpg tibet34.bmp

La superficie du Tibet varie de 1 221 600 km², pour la région administrative, à 2 500 000 km² pour le Tibet historique. La population de la Région autonome compte 2 540 000 Tibétains auxquels s’ajoutent 160 000 Chinois Han. La capitale historique, centre qui, traditionnellement, concentre l’autorité religieuse et temporelle du Tibet, est Lhassa.

8170217.jpgDepuis 1710, après une longue suzeraineté mongole, le Tibet a vu successivement la Manchourie, la Grande-Bretagne et la Chine interférer dans ses affaires intérieures.

Après la mort de l’empereur manchou Qianlong en 1795, le Tibet retrouve de son indépendance. En 1911, la dynastie manchoue des Qing s’effondre, la première République chinoise est proclamée.

unrefugedelautrecotehimalaya.jpgDe 1643 à 1949, le Tibet était gouverné par le Dalaï-lama, parfois en tant que chef d’État, parfois en tant que suzerain et soit comme 1er grand Lama ou partageant le pouvoir avec le Panchen-lama.

En 1949, l’Armée populaire de libération entre au Tibet et rencontre peu de résistance de la part d’une armée tibétaine faible et mal équipée.

En 1959, une insurrection éclate à Lhassa, le Dalaï-lama quitte le Tibet pour se réfugier en Inde.

Depuis 1987, d’importantes manifestations ont eu lieu en faveur de l’indépendance. Durement réprimées (des centaines de morts), elles furent suivies d’un an de loi martiale (1989-90). Aujourd’hui, les autorités chinoises poursuivent leur « normalisation » et intensifient la colonisation…

En 1989, une manifestation de Tibétains finit dans un bain de sang.

tibet07.jpg

Droit de la personne au Tibet:

La Commission internationale des juristes a qualifié dans un rapport de 1959 les massacres perpétrés au Tibet par les autorités chinoises de génocide, le bilan de l’invasion chinoise est estimé à 1,2 million de victimes depuis 1949.

Reuters rapporte que les autorités chinoises sont actuellement poursuivies par la cour de justice espagnole pour génocide à l’encontre du peuple tibétain.

Par ailleurs, outre la torture dans les prisons et le fait que celle-ci n’épargnerait pas les mineurs, les ONG font également état de méthodes particulières appliquées aux femmes tibétaines. Alors que les autres minorités ne font pas partie de la politique de contrôle des naissances en Chine, les femmes tibétaines y sont incluses et seraient stérilisées et obligées à avorter au delà du premier enfant, d’après la commission des droits de l’Homme, rapport de 1999.

Le droit de pratiquer librement sa religion est bafoué par le gouvernement de Pékin : les photos du Dalaï-Lama sont interdites, sous peine de prison, mais pas celles du Panchem-Lama (celui désigné par le gouvernement central de Pékin, et non celui reconnu par le Dalaï Lama), qui a été remplacé et qui est maintenant de culture chinoise. Les manifestations pour l’indépendance du Tibet sont violemment réprimées : deux nonnes bouddhistes qui avaient réclamé la libération du Tibet ont été enfermées dans la prison de Drapchi, à Lhassa en 1990. Lhundrub Sangmo et Rizin Choekyi ont été libérées respectivement en 1999 et en 2002, après avoir vécu un véritable calvaire dans leurs geôles (tortures, brimades et manque de nourriture). 140 prisonniers d’opinion tibétains sont aujourd’hui détenus dans la prison de Drapchi.

Le lamaïsme tibétain de la secte des bonnets rouges est interdite, mais pas celle de la secte des bonnets jaunes qui est même pratiquée en plein Pékin, cette secte est liée au gouvernement chinois depuis sa tentative de coup d’état peu avant l’invasion chinoise.

trekmagtibet.jpg tibet33.jpg

tibet.jpg

VOIR:

                     

kundunver1.jpg

          

 

                                                      

 

 

 

 

 

  Kundun

 

 

200pxhimalayafilm.jpg

 

 

 

 

 

 

 Himalaya

 

    samsara.jpg Samsara   

g420823.jpg 7 ans au Tibet  

LIRE:

arton295210x210.jpg de  Rinpoché Sogyal, Dalaï-Lama

51p6h9cfywlaa240.jpg de Matthieu Ricard, Dilgo Khyentsé Rinpoché

tibetotagedelachine.jpgde Claude-B Levenson, Dalaï-Lama

c1.jpg de Claude-B Levenson

tibetregards709e5.jpg de Matthieu Ricard

 

VOYAGER AU TIBET:

www.unmondechine.com

http://www.tibet-

dalailama1.jpg

Passionant lien:

http://jean.dif.free.fr/Images/Tibet/Chrono/Chrono.html

Cher dalaï lama

Classé dans : VOYAGE/TIBET — susie @

dalailama.bmp

 Le dalaï lama est le plus haut chef spirituel de la branche Guélougpa (école dite des bonnets jaunes) du bouddhisme tibétain, fondée par le réformateur Tsongkhapa (1357-1419). Ce titre, composé de dalaï, « océan » en mongol, et de lama, « sagesse » en tibétain, signifie « océan de sagesse ». Le dalaï lama était le principal dirigeant politique du régime théocratique tibétain jusqu’à ce que la Chine envahisse le Tibet en 1959 et entame une grande répression. Les dalaï lamas sont considérés comme les manifestations du bodhisattva de la compassion, dont le nom est Chenrezig en tibétain et Avalokiteshvara en sanskrit. Les bodhisattvas sont des êtres éclairés qui ont retardé leur propre nirvāna et choisi de renaître pour servir l’humanité.

Les dalaï lamas constituent une lignée de tulkus, maîtres réincarnés. Au décès d’un dalaï lama, ses moines commencent une recherche de sa réincarnation. Celle-ci se manifeste par des signes tels que la reconnaissance des possessions du précédent dalaï lama. La réincarnation est alors amenée à un monastère pour être instruite par les autres lamas.

Bien que le dalaï lama soit le chef spirituel de l’école des Gelugpa, il a reçu les plus hauts enseignements et pouvoirs de toutes les principales écoles du bouddhisme tibétain. Il présente aussi le cœur de l’enseignement de toutes ces écoles.En 1949, les communistes arrivent au pouvoir en Chine et, niant les revendications récentes de l’indépendance du Tibet, y envoient leurs troupes en 1950 pour « libérer », opposés au servage et à la théocratie et « civiliser » la population. C’est en 1950, à l’âge de seize ans, que le dalaï lama devient chef d’État et du gouvernement. Il passe les neuf années qui suivent à la recherche d’une solution pacifique à la crise, avant d’être obligé de fuir en Inde, où il établit, à Dharamsala, le gouvernement tibétain en exil. Pendant la Révolution culturelle, la persécution de la population est à son comble. Comme dans toute la Chine à cette période, les monastères sont détruits, moines et nonnes emprisonnés et torturés. Malgré cela, le dalaï lama est persuadé que la solution se trouve dans un compromis politique avec la Chine. Le 9 mars 1961, il lance un appel aux Nations unies en faveur d’une restauration de l’indépendance du Tibet. Sans relâche et toujours dans la voie de la non-violence, il propose un Tibet démocratique et autonome au sein d’une union avec la Chine. Non seulement les Tibétains sont sévèrement réprimés et empêchés de s’exprimer, mais en plus, ils subissent la très forte pression d’une colonisation chinoise qui emporte tout sur son passage. La population tibétaine risque véritablement de disparaître face à cette vague déferlante.

Aujourd’hui en Chine le culte bouddhiste tibétain de la secte des bonnets rouge à été remis en place par le gouvernement central de Pékin et peut de nouveau pratiquer ses offices religieux, même en plein Pékin dans le très ancien temple de Yonghe, situé en centre ville. Certains organismes internationaux dénoncent cependant l’enfermement du jeune Lama des bonnets rouges.

Le gouvernement Tibétain a déclaré que le prochain dalaï Lama naîtra en Chine et sera choisi par la Chine. Le dalaï Lama a affirmé qu’il ne renaîtrait pas en Chine si la situation est la même qu’aujourd’hui, car il ne veut pas être soumis à l’autorité chinoise. (interview sur son site)

Spirites et au-delà…

Classé dans : AU-DELA/ KARDEC/SPIRITUALITE — susie @

Voici quelques livres sur l’au-delà, la réincarnation, le spiritisme…

J’y ai toujours cru naturellement…Et vous?

LA VIE DES MAITRES  Baird Spalding

Le 22 décembre 1894, onze scientifiques américains se réunissent à Potal, petit village de l’Inde. Sceptiques par nature, ils n’acceptent aucune vérité a priori, mais certains phénomènes religieux les intriguent. Ils décident de vérifier de leurs yeux les prodiges accomplis par les Maîtres orientaux. Car en Inde, au Tibet et au Népal existent des hommes aux facultés étonnantes qui communiquent à distance, voyagent par lévitation et guérissent les infirmes. Les savants découvrent, peu à peu fascinés, des lois physiques et psychiques encore inconnues : grâce à une ascèse aux règles bien établies, l’esprit devient capable de maîtriser la matière, et même de quitter son enveloppe charnelle. Au contact de cette hiérarchie invisible des Maîtres de sagesse, ils commencent un itinéraire spirituel qui va les mener à la découverte de leur Moi profond, intemporel et éternel

  LA VIE APRES LA VIE Docteur Raymond Moody

 » Ça m’est arrivé à la naissance d’un de mes enfants
L’accouchement avait été très difficile, j’avais perdu beaucoup de sang. Le médecin avait renoncé à me sauver.

… C’est à ce moment-là que je me suis aperçue de la présence d’un tas de monde planant à la hauteur du plafond de ma chambre. Tous des gens que j’avais connus autrefois et qui étaient passés dans l’autre monde. Ce fut une minute magnifique, toute de splendeur.  »
Partout dans le monde, des milliers de rescapés rapportent des témoignages bouleversants. Le scénario est
souvent le même : déclarée cliniquement morte, la personne se sent sortir de son corps. Son  » âme  » s’engage
alors dans un tunnel au bout duquel resplendit une lumière extraordinaire. Dans un lieu de paix et de beauté
elle est accueillie par un être de lumière qui lui fait voirechacun des événements de sa vie. À regret, l’âme retourne
ensuite dans son corps et la personne reprend conscience.Un livre qui bouleverse et libère de bien des peurs

ENFANTS DE LA REINCARNATION Vicki Mackenzie 

Depuis 1987, Vicki Mackenzie a recueuili, en Europe et dans le nord des Etats-Unis, les témoignages d’enfants hors du commun. Ils reconnaissent des lieux dans lesquels ils ne sont jamais allés et possèdent des connaissances spirituelles innées qui fascinent ou effraient leurs parents. Selon le Dalaï-Lama, ces enfants abritent des toulkous, c’est à dire des âmes de très grands lamas tibétains… Si ces enfants soulèvent d’innombrables questions sur la conscience humaine et ses capacités, ils sont avant tout porteurs d’un message d’une compassion et d’une sagesse éblouissants.  

IL N’Y A QUE L’AMOUR Brian L.Weiss (beau et touchant…)


 

Alexandra David-Neel

Classé dans : VOYAGE/TIBET — susie @

david.gif

Née à Saint-Mandé le 24 octobre 1868
Décédée à Dignes le 08 septembre 1969

 Dès son plus jeune âge, Alexandra David-Neel s’essaie à l’aventure : elle multiplie les fugues et en tire très vite ses premiers enseignements : il faut se libérer du corps et apprendre à le maîtriser. Après des études musicales et lyriques, elle suit des cours sur le Tibet au collège de France. En 1891, elle s’embarque pour l’Inde et parcourt le pays pendant un an. De retour en France, elle se lance dans une carrière d’artiste lyrique, se produit dans différents théâtres et multiplie les tournées à l’étranger. En 1904, elle épouse Philippe Neel et entame une carrière de journaliste. Elle collabore à diverses revues anglaises et françaises et organise de nombreuses conférences sur le bouddhisme et l’hindouisme. A 43 ans, Alexandra David-Neel embarque pour un voyage en Inde de quelques semaines qui durera en réalité quatorze ans, elle entame un voyage érudit, apprenant les idiomes, traduisant les manuscrits, rencontrant des sages et des lettrés et s’essayant à la méditation. En 1912, afin d’approcher les arcanes du bouddhisme tibétain, elle escalade les himalayas et parvient à rencontrer le treizième dalaï-lama puis, disciple d’un grand maître tibétain, elle séjourne dans un ermitage et y mène une vie d’ascète. En 1934, à l’âge de 56 ans, de villes en déserts, de monastères en vallées, au terme de plus de 3.000 km, elle est la première occidentale à pénétrer dans la cité interdite de Lhassa. Alexandra David-Neel ne pose définitivement ses malles qu’à l’âge de 78 ans.

«Heureux celui qui s’appuie sur des années sagement remplies.»

«Souviens-toi que la douleur élève les âmes vraiment grandes et que ce n’est que le vulgaire qu’elle rend méchant.»

«Ne dis pas “Dieu est trop loin de moi”, cherche-le là où il se trouve. La communion de ton âme avec la divinité est possible.»

A lire:

Grand Tibet et vaste Chine

Voyage d’une parisienne à Lhassa

   http://www.alexandra-david-neel.org/index_anim.htm

Le Dalaï Lama

Classé dans : AMOUR/Dalai Lama — susie @

dalailama.jpg

Spiritualité et Religion]
Né à Khanzé, Kham le 06 July 1935

Chef politique et spirituel du peuple tibétain, le Dalaï Lama est selon la religion bouddhique l’incarnation du Bodhisattva. Tenzin Gatsyo, de son vrai nom Lhamo Dondump, est actuellement le quatorzième Dalaï Lama. Il est déclaré Dalaï Lama à l’âge de trois ans et est le témoin de l’invasion de son pays par ‘l’armée de libération’ chinoise en décembre 1950. L’échec de la révolte de Lhassa en 1959 contraint le Dalaï Lama et 80.000 tibétains à l’exil en Inde. Dès lors, Tenzin Gatsyo ne cesse de prôner de façon pacifique la libération de son pays, multipliant les conférences et les rencontres. Il est nommé Prix Nobel de la Paix en 1989 pour son action. Le Dalaï Lama est aujourd’hui réfugié à Dharamsala, siège du gouvernement tibétain dans l’Himalaya indien, d’où il attend le départ des autorités chinoises.

Le dalaï lama a reçu le Prix Nobel de la paix en 1989.

«Si nous devenions violents, nous n’aurions plus rien à défendre.»

«On ne peut être aimant et compatissant sans contenir ses désirs et ses intérêts immédiats.»

«Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi.»

«La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un.»

«La sensation d’être heureux ou malheureux dépend rarement de notre état dans l’absolu, mais de notre perception de la situation, de notre capacité à nous satisfaire de ce que nous avons.»

«Il n’importe pas qu’un être soit croyant ou non : il est plus important qu’il soit bon.« 

 

VAINCRE LA MORT ET VIVRE UNE VIE MEILLEURE

Que se passe-t-il au moment de la mort ? Que devient notre âme ? Pourquoi a-t-on peur de mourir ? Peut-on maîtriser le processus de la mort ? Pas à pas, le Dalaï-Lama répond à ces questions par les textes et découvertes des anciens maîtres bouddhistes. Il détaille les étapes que traverse l’esprit entre notre mort et notre renaissance dans un nouveau corps. Le Dalaï-Lama propose des exercices puissants de visualisation pour se libérer de ses peurs et se préparer en toute sérénité à l’état de conscience supérieure qu’est la mort. Vaincre la mort et vivre une vie meilleure propose une cartographie précise des mondes de l’après-vie pour trouver la voie de l’éveil.

LE POUVOIR DE L’ESPRIT

Dernier territoire vierge de la science, l’esprit humain suscite toutes les interrogations et tous les débats. C’est sur ce thème sensible que le Dalaï-Lama et des spécialistes en divers domaines – philosophie, neurologie, psychiatrie ou encore neuroscience – ont choisi de se rencontrer et de confronter leurs points de vue. Quelles sont les limites de l’esprit ? Comment s’articulent le corps et l’âme ? Qu’appelons-nous la conscience ? Telles sont certaines des questions sur lesquelles ils se penchent, sans esprit partisan, mais avec curiosité et la volonté pour chacun de partager ses connaissances et son enseignement. Au fil de ce dialogue passionnant et accessible, science et bouddhisme ne semblent alors plus s’opposer mais, au contraire, unir leurs forces pour percer les vastes mystères de l’esprit.

 

A VOIR OU REVOIR:

 Kundun de Martin Scorsese

A travers l’histoire de la quatorzieme reincarnation du Bouddha de la Compassion, de son plus jeune age a l’invasion du Tibet par l’armee de Mao et a son exil en 1959, hommage au dalai-lama. « Kundun », c’est l’aventure d’un jeune homme qui se forgea en quelques annees une stature de leader et resta fidele a ses principes de non-violence pour conduire son peuple a travers l’une des periodes les plus tourmentees de son histoire.

 7 ans au Tibet de Jean Jacques Annaud avec Brad Pitt

A la fin de l’été 1939, l’alpiniste autrichien Heinrich Harrer, premier vainqueur de la face Nord de l’Eiger et qui rêve de conquérir le Nanga Parbat, sommet inviolé de l’Himalaya, accepte de l’argent nazi pour y planter le drapeau à croix gammée. La guerre éclate. Prisonnier des Britanniques à la frontiere de l’Inde, il s’évade. Commence alors la véritable aventure de sa vie: une longue errance qui se termine a Lhassa, résidence du jeune dalai-lama avec qui il se lie d’amitié.

http://pages.videotron.com/mricard/DALAILAMAfr.htm

 

 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO