SUSIE

Bienvenue dans mon monde

MON VOEU

Classé dans : — susie @

MON VOEU ange-du-desir-royo-240x300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai aimé…

nos sourires bienveillants

nos silences dans la pénombre de cette alcôve secrète

notre timidité face au désir émanant de nos corps avides

nous avons finalement osé

je n’ai aucun regret

je te voulais tant

ne penser qu’au présent

et le vivre intensément

bel amour inconnu

malgré tout ce qui nous sépare

au-delà de nos cultures et religions qui nous jugent sans relâche

il n’y a aucun pêché

lorsque l’amour se donne comme nous l’avons fait.

J’ai été sincère et pure n’en doute pas

depuis plusieurs jours déjà

tu obsèdes mes nuits agitées

bel ange au regard velouté

redonne moi encore de ta chaleur

éponge ma douleur et apaise mon âme tourmentée

laisse moi te voler quelques instants

que ta peau devienne mon remède sacré

sais-tu seulement combien

je me réanime à chaque fois que tu poses tes yeux sur moi?

Petit bout de paradis

donne moi la permission de m’abreuver à ton essence

ne disparais pas maintenant

je sais combien mon errance sera douloureuse et longue

je sais combien de larmes je verserai encore jusqu’à ma mort

je sais que je ne dois pas m’attacher à ton odeur

mais Dieu que ce fut bon

de t’avoir à mes côtés

offre moi une nuit

où tu t’ assoupiras dans mes bras tendres

offre moi ce merveilleux présent

laisse moi t’aimer encore

avant d’affronter le désert…

 Susie

LA BETE

Classé dans : — susie @

 

luisroyo008.jpg

Si tu es la Bête j’accepte de vivre quelques instants sous ton joug

Je viendrai à toi, aimantée par ton aura majestueuse

Je m’engouffrerai dans ta solitude

Mais tout a un prix.

Il faudra que tu lacères ma peau déjà ensanglantée, et que ta cruauté me fasse suffoquer de plaisir

Qu’enfin tu me donnes l’absolution de mes pêchés

Il te faudra bien du courage, pour m’écorcher inlassablement, et je promets de ne pas proférer des insultes infâmes contre le Monde et les Hommes

Sous l’avalanche de tes coups, je demeurerai muette, aveuglée par ta rage, sourde à tes cris déchirants

Je serai ton ultime exutoire

Transpercée

Sacrifiée

Crucifiée…

 

Si par malheur je décidais de rester dans ton ombrage, nous regarderons la clepsydre s’arrêter, et tu pourras sentir les battements de mon cœur ralentir

 Et puis viendra un autre temps

A l’aube, mon acuité aura augmenté

Je flotterai comme l’éther, ivre et exaltée par ce carnage enduré

J’aurais goûté à ton absynthe sacrée, tu m’enlaceras suavement

 Que tes mains se métamorphosent en velours et m’embaument

Communion de nos corps aguerris

Nos esprits glorieux s’élèveront vers le firmament

Enfin… Je respire enfin, enrobée de douceur

Ma vie dissolue sera jetée aux oubliettes

Resteront les effluves de nos délicats parfums charnels

Promets moi de m’enrober de louanges

Que ma détresse et mon agonie disparaissent dans l’abysse de ta voix suave

Que je sois pétrie par ta compassion

N’aies pas peur ma Bête

Cette nuit déchirante est de bonne augure

Elle saura sauver nos âmes corrompues, sois-en sûr.

Susie

luisroyo.bmp

La Bête

Classé dans : MES ECRITS — susie @

luisroyop2021.jpg

Si tu es la Bête j ‘accepte de vivre quelques instants sous ton joug…

Je viendrai à toi, aimantée par ton aura majestueuse…

Je m’engouffrerai dans ta solitude…

Mais tout a un prix.

Il faudra que tu me lacères ma peau déjà ensanglantée, et que ta cruauté me fasse suffoquer de plaisir…

Qu’enfin tu me donnes l’absolution de mes péchés…

Il te faudra bien du courage, pour m’écorcher inlassablement, et je promets de ne pas proférer des insultes infâmes contre le Monde et les Hommes…

Sous l’avalanche de tes coups, je demeurerai muette, aveuglée par ta rage, sourde à tes cris déchirants…

Je serai ton ultime exutoire…

Transpercée…

Sacrifiée…

Crucifiée…

luisroyo008.jpg

Si par malheur je décidais de rester dans ton ombrage, nous regarderons la clepsydre s’arrêter, et tu pourras sentir les battements de mon coeur ralentir…

 Et puis viendra un autre temps…

A l’aube, mon acuité aura augmenté…Je flotterai comme l’éther, ivre et exaltée par ce carnage enduré…

J’aurais goûté à ton absynthe sacrée, tu m’enlaceras suavement… Que tes mains se métamorphosent en velours et m’embaument…  

Communion de nos corps aguerris…Nos esprits glorieux s’élèveront vers le firmament…

Enfin…Je respire enfin, enrobé de douceur…Ma vie dissolue sera jetée aux oubliettes…

Resteront les effluves de nos délicats parfums charnels…

Promets moi de m’enrober de louanges…

Que ma détresse et mon agonie disparaissent dans l’abysse de ta voix suave…

Que je sois pétrie par ta compassion…

N’aies pas peur ma Bête…Cette nuit déchirante est de bon augure

Elle saura sauver nos âmes corrompues, sois-en sûr…

Susie

luisroyo.bmp 

 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO