SUSIE

Bienvenue dans mon monde

  • Accueil
  • > Recherche : ange du paradis

Mon voeu

Classé dans : LIVRES/POESIE,MES ECRITS,Qui suis-je? — susie @

J’ai aimé…

nos sourires bienveillants

nos silences dans la pénombre de cette alcôve secrète

notre timidité face au désir émanant de nos corps avides

nous avons finalement osé

je n’ai aucun regret

je te voulais tant

ne penser qu’au présent

et le vivre intensément

bel amour inconnu

malgré tout ce qui nous sépare

au-delà de nos cultures et religions qui nous jugent sans relâche

il n’y a aucun pêché

lorsque l’amour se donne comme nous l’avons fait.

J’ai été sincère et pure n’en doute pas

depuis plusieurs jours déjà

tu obsèdes mes nuits agitées

bel ange au regard velouté

redonne moi encore de ta chaleur

éponge ma douleur et apaise mon âme tourmentée

laisse moi te voler quelques instants

que ta peau devienne mon remède sacré

sais-tu seulement combien

je me réanime à chaque fois que tu poses tes yeux sur moi?

Petit bout de paradis

donne moi la permission de m’abreuver à ton essence

ne disparais pas maintenant

je sais combien mon errance sera douloureuse et longue

je sais combien de larmes je verserai encore jusqu’à ma mort

je sais que je ne dois pas m’attacher à ton odeur

mais Dieu que ce fut bon

de t’avoir à mes côtés

offre moi une nuit

où tu t’ assoupiras dans mes bras tendres

offre moi ce merveilleux présent

laisse moi t’aimer encore

avant d’affronter le désert…

Susanna Massa

MON VOEU

Classé dans : — susie @

MON VOEU ange-du-desir-royo-240x300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai aimé…

nos sourires bienveillants

nos silences dans la pénombre de cette alcôve secrète

notre timidité face au désir émanant de nos corps avides

nous avons finalement osé

je n’ai aucun regret

je te voulais tant

ne penser qu’au présent

et le vivre intensément

bel amour inconnu

malgré tout ce qui nous sépare

au-delà de nos cultures et religions qui nous jugent sans relâche

il n’y a aucun pêché

lorsque l’amour se donne comme nous l’avons fait.

J’ai été sincère et pure n’en doute pas

depuis plusieurs jours déjà

tu obsèdes mes nuits agitées

bel ange au regard velouté

redonne moi encore de ta chaleur

éponge ma douleur et apaise mon âme tourmentée

laisse moi te voler quelques instants

que ta peau devienne mon remède sacré

sais-tu seulement combien

je me réanime à chaque fois que tu poses tes yeux sur moi?

Petit bout de paradis

donne moi la permission de m’abreuver à ton essence

ne disparais pas maintenant

je sais combien mon errance sera douloureuse et longue

je sais combien de larmes je verserai encore jusqu’à ma mort

je sais que je ne dois pas m’attacher à ton odeur

mais Dieu que ce fut bon

de t’avoir à mes côtés

offre moi une nuit

où tu t’ assoupiras dans mes bras tendres

offre moi ce merveilleux présent

laisse moi t’aimer encore

avant d’affronter le désert…

 Susie

Ergo Proxy

Classé dans : Dessins animes/MANGAS — susie @

ergoproxyvol2x8.jpg

L’histoire se déroule dans un futur indéterminé. Suite à diverses catastrophes naturelles, la Terre est devenue en grande partie inhabitable. L’humanité vit regroupée dans des cités recouvertes d’un dôme qui n’ont que peu de contacts entre elles et le passage d’une cité à l’autre est strictement réglementé.
Romdo est l’une de ces villes-dômes. Les humains y coexistent avec des robots appelés AutoReivs qui servent à contrôler les faits et gestes des Citoyens. C’est un « paradis où les émotions ne sont pas requises » et tout y est entièrement contrôlé et régulé. Le crime y est inconnu, jusqu’au jour où un mystérieux virus du nom de Cogito frappe les AutoReivs, les dotant de conscience. Des meurtres commencent alors à se produire au sein de la cité. Re-l Mayer, jeune inspectrice appartenant au Bureau Civil du Renseignement, est à la poursuite d’un mystérieux meurtrier dans cette cité paradisiaque. Un soir, alors qu’elle rentre chez elle, un étrange message annonçant « l’Eveil » apparaît sur son miroir quelques secondes avant qu’elle ne soit attaquée par un être fantomatique et difforme…
Image de prévisualisation YouTube

untiergo.bmp

 

Un jour sur terre

Classé dans : FILMS / SERIES,VOYAGE/ Animaux — susie @

terre2.jpg

En suivant le soleil du nord au sud, le film croise la route de divers animaux: ourse polaire, hordes de loups, caribous, léopard, oiseaux, éléphants ou lions. Un grand voyage à travers la planète pour dire sa beauté et sa fragilité.

Cinq ans de tournage auront été nécessaires à Alastair Fothergill et à son équipe de La Planète Bleue pour réaliser Planet Earth.

Ce ne sont pas moins 5 ans de tournage, 200 décors différents, 40 équipes de tournage et plus de cinquante millions de dollars de budget qui ont été nécessaires au réalisateur…

18785341w434hq80.jpg

Périple spectaculaire à travers les saisons, ce film d’une durée de 90 minutes nous transportera de l’océan Arctique au printemps à l’Antarctique en plein hiver.

Image de prévisualisation YouTube

Les toutes dernières technologies en matière de prise de vue en haute définition ont permis de tourner des images d’une beauté à couper le souffle et de mettre en valeur la vie qui palpite et bouillonne à chaque instant, sur le moindre centimètre carré de notre planète.

18785342w434hq80.jpg

Planet Earth fait suite à Deep Blue (La Planète Bleue), succès mondial couronné par plusieurs prix

NOTES DU REALISATEUR:

L’intention

«Je n’ai voulu donner aucune leçon, mais célébrer notre planète. Car, oui, elle va mal, et beaucoup d’animaux et de paysages que nous montrons auront disparu avant vingt-cinq ans. Cela dit, quand je me suis lancé dans ce projet, il y a six ans, on ne parlait pas autant des problèmes écologiques qu’aujourd’hui. Cette prise de conscience, liée à l’aggravation de la situation, est finalement bénéfique pour le film.»

La difficulté

«Quand vous décidez de filmer plusieurs espèces animales, c’est autant de soucis météorologiques et géographiques à gérer. Un des moments les plus compliqués fut de saisir les oiseaux de paradis. Il a fallu attendre des heures, dans un climat humide et sous une très faible lumière, des volatiles qui arrêtent leur danse d’amour à la moindre lueur artificielle.»

La règle

«Quelle que soit la situation, il était hors de question d’intervenir. Ainsi, l’ours polaire qu’on voit rater sa proie est sans doute mort de faim. De toute façon, placés à 1,5 kilomètre, nous ne pouvions rien faire. C’était dur d’assister à la scène, mais c’est la réalité des choses.»

arton6112.jpg

Image de prévisualisation YouTube

unjoursurterre4a093b.jpg

Quelques gestes simples à faire

Trier ses emballages ménagères car cela permet d’economiser de l’energie au centre de recyclage, ensuite jardiner naturel en limitant ou supprimant les produits phytosanitaire (insecticide, herbiciden fongicides) qui polluent les eaux.

Prendre plutôt une douche qu’un bain, ne pas laisser couler l’eau si vous ne l’utiliser pas, fermer bien le robinet

-Manger moins de viande et privilegier les legumes, fruits, poissons.

-Privilegier les produits alimentaire naturelle au lieu des produits industrielle

-Se deplacer le plus souvent en vélo, oublier la voiture pour les petits trajets

-Prendre les transports en commun, privilegier les escaliers que l’escalateur ou ascenseur…

-Utiliser des produits éléctromenager ecologiques (classe A)

-Se meubler avec des materiaux durable

 -Eviter les bombes arésols et parfums d’ambiance (utiliser plutôt les encens aux plantes)

-Privilegier les produits bio, acheter local et de saison, s’acheter un sac non jettables pour faire ses courses

-Ecrire sur du papier recyclé

-Eviter les produits de consommation avec des emballages à l’unité (privilegier les produits en vrac)

-Ne laisser pas vos appareil en veille (télé, ordinateur…)

 -Eviter de laisser le chauffage la nuit quand vous dormez

-Changer d’ampoules en mettant à la place des ampoules basse consommation

121.jpg

http://oceans.greenpeace.org/fr/

http://www.fondation-nicolas-hulot.org/

http://naturendanger.canalblog.com/

Wolf’s rain

Classé dans : Dessins animes/MANGAS — susie @

wolfsrain.jpg

Image de prévisualisation YouTube

200 ans après leur disparition les loups, pour survivre, ont pris apparence humaine et se fondent ainsi dans la foule, pour ne pas se faire exterminer. Tsume, un loup plus ou moins rebelle et solitaire, utilise des humains pour dévaliser, cambrioler les « nobles».

Un jour, lors d’un moment de repos avec ses « pseudo » compagnons Tsume fait la rencontre de Kiba, un autre loup, blessé et réfugié dans un tronc d’arbre. Il fait plus ample connaissance avec celui-ci lors d’un combat violent.
Après son combat, Kiba, alors qu’il vagabondait dans la ville en ruine, se fait attaquer par Quent, un alcoolique déterminé à exterminer les loups par vengeance. Il est alors grièvement blessé et se fait capturer par la police et l’inspecteur hubb, chargé de l’enquête.
Kiba fait alors la rencontre de Hige qui attiré par l’odeur de la Fleur Lunaire, l’aide à s’échapper.
Puis vient l’arrivée de Toboe, un loup dressé par les humains et inconscient du danger qui l’entoure, qui sera finalement aidé par Tsume.
Les voilà maintenant séparés en deux groupes : Kiba/Hige et Tsume/Toboe. Ceux-ci finiront par se retrouver.

Le plus déterminé, Kiba, a pour unique but de trouver le « Paradis ». Pour cela, il suit à la trace l’odeur de la « Fleur Lunaire», alias Cheza : « Fille née de la fleur de lune ». Ses nouveaux compagnons, Tsume, Hige et Toboe désormais chassés par Quent , et bien que ne croyant pas à cette histoire de paradis, acceptent tout de même de suivre Kiba dans sa quête.
Mais voilà, Cheza, en captivité dans un laboratoire, et étudiée par le professeur Cher, l’ex-femme de Hubb, se fait enlever par Darcia, personnage mystérieux dont l’oeil a un pouvoir étrange.

Nos héros partent donc, durant 26 épisodes, à la recherche du Paradis avec pour seul indice Cheza.

Mais leur quête ne sera pas de tout repos car ayant déjà à leurs traces Quent et Hubb, le policier, s’intéressant de près à cette affaire, ils devront en plus de ça affronter d’autres meutes de loups et Darcia, l’homme mystérieux qui a enlevé Cheza.

http://wolfsrain.free.fr/

Mauranne

Classé dans : Musique-1/ FRANCAISE — susie @

 

maurane01.jpg

Si aujourd’hui

Image de prévisualisation YouTube

 

Dernier voyage

Image de prévisualisation YouTube

 

Ami ou ennemi

Image de prévisualisation YouTube

Comme une sentinelle dans la nuit
Je suis debout, je vis ma vie
Et je crie « Qui va-là, ami
ou ennemi ? »
Je marche au hasard dans la ville
Et d’orage en file de taxi
J’passe à l’orange je crie « Ami
ou ennemi ? »
Y a ceux qui vous disent « You and me »
Qui vous passent sur le corps et puis
Vous laissent de jolies cicatrices
Les amis, les ennemis

Comme une sentinelle dans la nuit
Je suis debout, je vis ma vie
Et je crie « Qui va-là, ami
ou ennemi ? »
Je chante pour passer les envies
Je chante d’avis, ça change la vie
Quand ils sont sales, je change d’amis
Ou d’ennemis
Ceux qui m’ont aimé en sourdine
Ceux qui m’ont tuée d’un souriré
Car parfois parfois c’est bien pire
Un ami qu’un ennemi

Comme une sentinelle dans la nuit
Je suis debout, je vis ma vie
Et je crie « Qui va-là, ami
ou ennemi ? »
Voisin, voisine, les bonnes copines
Reviennent pour souffler les bougies
Au loin famine, conseil d’amies
Ou d’ennemies…
Avec le vent, les allergies
S’envolent, pourquoi revoir le film ?
Tais-toi, c’était un muet… ami
Mon ami, mon ami, mon ami.

 

Ca casse 

Image de prévisualisation YouTube

Qui peut dire les mots qu’on s’est jurés
Pour la vie entière
Ça m’fait rêver comme on y croyait
Ce matin, j’ai beau chercher tes yeux
Pour trouver la lumière
Tout se noie dans un brouillard épais
Y a quelque chose qui a changé
Ça casse
On a beau vouloir faire
L’amour c’est la guerre
Des plus amères
Qui nous enserre
Ça casse
Comme un vase en cristal
Contre le métal
Issue fatale
Éclats d’étoiles
Tout ce mal pour en arriver là
Qu’est-ce qu’on va en faire ?
S’en défaire ou se le partager ?
Trop tard ou trop tôt, peut-on jamais
Revenir en arrière ?
Quand on ne vit plus que des regrets
Y a quelque chose qui a changé

 

       Le paradis c’est l’enfer

Image de prévisualisation YouTube

Ne me demande pas si j’y crois encore.
Tu sais, de toute façon, à chaque remord,
Il faut que j’oublie.
Je crois que si tu veux être honnête avec moi,
En quelques secondes, tu balances tout ça.
C’est comme ça la vie.
C’est pas pour rien si je suis venue.
J’avais besoin de tes bras tendus.
Rien ne me raisonne :
Je suis une autre personne,
D’une autre époque
Qui sonne à ta porte,
D’un autre pays.
Ah mais lequel des deux mondes a vraiment la réponse ?
Qui des deux le plus fort et qui va jeter un sort,
Un nouveau défi ?

C’est pas vraiment le but.
Tant pis, tant pis…
J’avais peur que tout s’efface
Et que ton cœur me lâche.

Je viens d’un endroit
Pas loin d’ici
Où on entend pas
Même si on crie.
J’pourrais être réelle,
J’suis sans abri.
Le jour se lève
Malgré la nuit.
Tu m’as laissé ton ombre.
Une trace au fond de ce monde,
Au fond de mon cœur.

J’ai vu dans tes mains
Les lignes du destin.
J’ai vu que ton cœur
Souffre en douceur
La ligne de sa vie.
Ah mais quand les vents tournent en dedans, au dehors
Que tout tourne à l’envers,
Les paradis c’est l’Enfer,
Je n’suis plus d’ici

 

Maginfique duo avec Lara Fabian: Tu es mon autre

Image de prévisualisation YouTube

 

Bernard Werber

Classé dans : LIVRES/POESIE — susie @

werber.jpg

Né à Toulouse en septembre 1961

Après des études de criminologie, Bernard Werber intègre une école de journalisme à Paris. Il fait d’abord ses preuves dans la presse locale de Cambrai, puis devient un collaborateur régulier du Nouvel Observateur. En 1991, il publie son premier roman, ‘Les Fourmis’, et l’ouvrage fait une irruption remarquée sur la scène littéraire. Le roman suivant, ‘Le Jour des fourmis’ est traduit en vingt-deux langues. Il obtient le Prix des lectrices de Elle et se retrouve propulsé sur le pupitre des lycéens. Ce succès est en partie dû au fait que Werber a repris un genre ignoré en France mais dans lequel excellent les Anglo-Saxons, celui du roman scientifique, auquel l’auteur ajoute des considérations plus philosophiques portant sur l’organisation de nos sociétés humaines. Werber s’est également fait un nom dans le cinéma, avec la réalisation de ‘La Reine de nacre’. En 2006, il sort son premier long métrage, ‘Nos amis les Terriens’. Capable de se renouveler sans cesse, il propose aussi pour la rentrée littéraire un nouveau roman très attendu, ‘Le Papillon des étoiles’ (3 octobre 2006). Ecrivain talentueux, il a su imposer son style avec audace et détermination.

 Les Fourmis ( 1er volet d’une trilogie!) -Le jour des fourmis-La révolution des fourmis

Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d’individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires… Ses armes aussi. Terriblement destructrices. Lorsqu’il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu’il va à leur rencontre. A sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces ‘infra-terrestres’, au fil d’un thriller unique en son genre, où le suspens et l’horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses. Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des… fourmis !

 L’Empire des Anges  ( La suite des « Thanatonautes ») 

Que pensent les anges de nous ? Que peuvent-ils faire pour nous aider ? Qu’attendent-ils de l’humanité en général ? Lorsque Michael Pinson (stupidement tué dans un accident d’avion percutant un immeuble) a passé avec succès l’épreuve de la ‘pesée des âmes’, il a accédé au royaume des anges. Mais passé le premier émerveillement, il découvre l’ampleur de la tâche. Le voilà chargé de trois mortels, qu’il devra désormais guider et aider tout au long de leur vie. Ses moyens d’action : les rêves, les signes, les médiums, les intuitions, les chats. Cependant, il est obligé des respecter le libre arbitre des hommes. Il s’aperçoit que ceux-ci essaient de réduire leur malheur au lieu de construire leur bonheur. Que faire pour leur montrer la voie ? Et puis comment s’occuper intelligemment au Paradis, un endroit bien sympathique mais sans cinéma, sans musique, sans restaurant ?

 L’Arbre des Possibles

Vingt petites histoires sous forme de contes, de légendes et de minipolars. Des récits fantastiques et extraordinaires où les dieux vont à l’école pour apprendre à bien gouverner leurs troupeaux d’humains, où les objets sont soudainement remplacés par leurs noms, où les gens ont l’esprit limité et ne peuvent compter que jusqu’à vingt et où l’on part en vacances au XVIIe siècle après s’être fait vacciner contre la peste.

 L’ultime secret

C’est au coeur de notre cerveau qu’il faut chercher la source de tous nos comportements’, estime Samuel Fincher, un brillant neurologue cannois. Le problème, c’est que Samuel Fincher meurt d’extase amoureuse dans les bras d’une top model danoise, le soir même de sa victoire au championnat du monde d’échecs. Avait-il trouvé au fin fond de nos crânes un secret qui devait rester caché ? Peut-on mourir de plaisir ? Deux journalistes scientifiques parisiens, Lucrèce Nemrod et Isidore Katzenberg, veulent en savoir plus sur ce décès étrange. C’est donc sur la Côte d’Azur qu’ils vont mener l’enquête, de la morgue de Cannes à un étrange asile psychiatrique où les fous sont utilisés pour leurs talents particuliers. Ils vont aller de surprise en surprise jusqu’à l’extraordinaire dénouement basé sur une découverte scientifique peu connue mais réelle.

MAIS AUSSI:

Nos amis les humains

Le souffle des dieux

Nous les dieux

Le papillon des étoiles

Bonne lecture!!

www.bernardwerber.com

Catherine Clément

Classé dans : LIVRES/POESIE — susie @

clement.jpg

Catherine Clément, philosophe et écrivain, est née le 10 février 1939 à Boulogne-Billancourt, dans une famille mi-catholique, mi-juive. Elle passe son enfance en quasi totalité sur les bords de la Loire avec sa grand-mère chrétienne, ce qu’elle raconte dans Maison mère (éditions Nil, 2006). La guerre l’a privée de ses grands parents juifs, dénoncés, déportés, assassinés à Auschwitz en mai 1944.Elle intègre l’Ecole Normale Supérieure en 1959 ; elle a pour répétiteurs (ceux qu’on surnomme caïmans à l’Ecole Normale) Michel Serres et Ferdinand Alquié. Agrégée de philosophie à l’âge de 22 ans, elle devient ensuite l’assistante de Vladimir Jankélévitch à la Sorbonne à 24 ans : au grade d’assistante, qui n’existe plus, les jeunes enseignants dirigeaient les travaux pratiques.

Sa rencontre avec Claude Lévi-Strauss, qui l’invite à décrypter un mythe africain devant son séminaire en 1962, l’influencera de manière décisive. Elle lui consacrera d’ailleurs son premier essai, publié en 1970, et l’un de ses derniers, le Que sais-je ? sur Claude Lévi-STrauss, paru en 2002.

A partir de 1959, elle suit le séminaire de Jacques Lacan, d’abord à l’hôpital Sainte-Anne, puis à L’Ecole Normale Supérieure et à l’Université de Paris I – Panthéon Sorbonne, et ce jusqu’à la fin. Membre de l’Ecole Freudienne à titre « profane », elle n’a jamais été psychanalyste.

Détachée au CNRS, elle prépare une thèse sur Le paradis perdu, qu’elle termine, mais que l’état de santé de Vladimir Jankélévitch, à la fin de sa vie, ne lui permettra pas de soutenir. Parallèlement, elle participe entre autres à des documentaires de télévision à l’O.R.T.F, aux côtés de Josée Dayan et Charles Brabant. En 1976, après 12 ans d’enseignement supérieur, elle demande un congé, horrifiée des conditions de travail dans les amphithéâtres. Fin 1976, elle entre au quotidien Le Matin de Paris comme chef de rubrique culture, chargée d’éditer les articles sur les livres, les expositions, le théâtre, la musique, à l’exception du cinéma ; elle est elle-même chargée de la critique des essais. Elle réalisera par ailleurs de grandes interviews, notamment le dernier entretien avec Jean-Paul Sartre, un entretien avec Claude Lévi-Strauss sur ses expériences japonaises, et le premier entretien de François Mitterrand au Matin de Paris.

En 1982, elle est nommée au Ministère des Relations Extérieures, à la tête de l’AFAA, chargée de la diffusion et de l’acueil de la culture française à l’étranger. Elle séjourne cinq années en Inde aux côtés de l’ambassadeur André Lewin, puis cinq ans en Autriche, et enfin trois ans au Sénégal (1996-1999).

A l’époque, quand elle part en Inde, elle a déjà publié cinq romans et huit essais. L’Inde lui inspirera ses plus grands succès, Pour l’amour de l’Inde (Flammarion, 1993) et Le Voyage de Théo (Seuil, 1998), et l’Inde ne cesse d’inspirer son travail. Elle est aujourd’hui par ailleurs membre du Forum franco-indien, organisme bilatéral officiel.

Depuis 2002, elle prépare et dirige l’Université populaire du quai Branly, qui se déroule dans le théâtre Claude Lévi-Strauss, au sein-même du musée du quai Branly.

Catherine Clément est Commandeur de l’Ordre National du Mérite et Chevalier de la Légion d’Honneur. Elle a un fils, né en 1961, et une fille, née en 1965. Elle est la sœur de Jérôme Clément, également auteur, et président d’Arte. Elle partage actuellement sa vie entre les bords de Loire et Paris.

MES TROIS PREFERES:

( à lire si on veut en apprendre plus sur les diverses religions de ce monde, sur l’Inde, Gandhi, ou la situation écologique actuelle, c’est romancé et donc très agréable à lire et en en ressort grandit…)

Le voyage de Theo         

           voyagee.jpg 

 Pour l’amour de l’Inde

amourdelinde.jpg

Le sang du monde

 sangdumonde.jpg

                                                                          

Alan Parker

Classé dans : FILMS / SERIES — susie @

allan.jpgAlan Parker est un réalisateur, compositeur, scénariste et producteur britannique, né le 14 février 1944 à Islington, Londres.Il a réalisé de nombreux films au contenu engagé, très impressionnants par leurs thèmes et leur réalisation. Il milite au travers de sa caméra contre la peine de mort, contre les ségrégations quelles qu’elles soient, étant un fervent défenseur des droits civiques et des libertés.

  • 1976 : Bugsy Malone (Bugsy Malone) avec Jodie Foster et Scott Baio
  • 1978 : Midnight Express (L’Express de minuit) avec Brad Davis, Randy Quaid, John Hurt
  • 1980 : Fame (film) (Fame) avec Irene Cara, Gene Anthony Ray
  • 1982 : Pink Floyd The Wall (Pink Floyd The Wall) avec Bob Geldof, Christine Hargreaves
  • 1984 : Birdy (Birdy) avec Matthew Modine, Nicolas Cage
  • 1986 : Angel Heart (film) (Angel Heart) avec Mickey Rourke, Robert De Niro
  • 1988 : Mississippi Burning (Mississipi Burning) avec Gene Hackman, Willem Dafoe
  • 1990 : Bienvenue au paradis (Come See the Paradise) avec Dennis Quaid, Tamlyn Tomita
  • 1991 : Les Commitments (The Commitments) avec Robert Arkins, Michael Aherne
  • 1994 : Aux bons soins du Dr Kellogg (The Road to Welville) avec Anthony Hopkins, Bridget Fonda
  • 1996 : Evita (film) (Evita) avec Madonna, Antonio Banderas
  • 1999 : Les Cendres d’Angela (Angela’s Ashes) avec Emily Watson, Robert Carlyle
  • 2002 : La Vie de David Gale (The Life of David Gale) avec Kevin Spacey, Robert Carlyle
  •  

     Mes préférés, à voir ou revoir:

    MIDNIGHT EXPRESS

    untitled.bmp

     Billy Hayes est arrêté à Istambul pour avoir sur lui quelques grammes de hashisch. Condamné à perpétuité, il est enfermé dans des géôles d’une extrême inhumanité. Il s’agit d’une histoire vraie! Et  le scénario est d’Oliver Stone.

     BIRDY

    birdy01.jpg

    Birdy et Al, deux amis inseparables, sont revenus du Viet-nam cruellement marques. Al est pret a tout pour sauver Birdy qui poursuit un reve fou… voler comme un oiseau…C’est magnifique et la musique du film est de Peter Gabriel, un pur régal ..

    ANGEL HEART

    angel20heart.jpg

    New York, 1955. Harry Angel, detective prive, est engage par un etrange client pour definir si un certain Johnny Favourite est mort ou non…Au fur et a mesure que son enquete avance, les temoins sont assassines de facon sauvage…

    LA VIE DE DAVID GALE

    laviededavidgaleaff.jpg

    David Gale, un ancien professeur dans une université du Texas est condamné à mort pour avoir violé et tué une collègue de travail. Toutes les preuves sont contre lui : empreintes digitales sur le sac de plastique qui a servi à étouffer la victime, sperme à l’intérieur de la victime et empreintes de soulier… À trois jours de son exécution, il fait venir une journaliste pour qu’il lui accorde 3 entrevues de 2h. La journaliste découvrira alors qu’il était un ardent défenseur de l’abolition de la peine capitale, tout comme la victime… Elle fera des longues recherches pour comprendre l’histoire de David Gale.

     

     

    Petit Art |
    mon grenier que j'aime |
    GD LA PALETTE |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
    | KOUT'fil New-Look
    | TCHOLLE AND CO