SUSIE

Bienvenue dans mon monde

OBSESSION

Classé dans : — susie @

OBSESSION melancolie-11439580ed-300x258

 Que m’as tu donc fait

Tu m’obsèdes et me harcèles

Me provoque et m’ensorcelle

Je t’aime et te veux sans le vouloir

Que ressens tu toi face à tout cela?

On me désire mais je ne veux que ta peau.

Suis-je damnée à ce point?

Viens me serrer dans tes bras mon ange

Tu es loin de moi

Tu me manques

Tu apparais dans mes rêves

Je pense à toi au réveil

Avant de m’endormir

Lorsque j’écoute une chanson d’amour

J’erre comme une âme en peine

Du salon jusqu’à ma chambre

Et j’ai froid..

Je me ressasse mon manque

de tout ce en quoi j’ai cru

Et qui en réalité n’a jamais existé

Et je me sens stupide

Naïve

Fragile

Alors je m’imagine plus forte

Luttant contre mon désir de te voir

Me disant que jamais tu ne t’endormiras avec moi..

Jamais nous ne le dirons aux autres

Jamais nous ne formerons un couple

Je devrais avoir d’autres amants

D’autres saveurs

Mais tu demeures présent

C’est de la folie

A quoi bon tout ça ?

Que nous arrive t-il ?

Est-ce que tu joues ?

Éloigne toi de moi

Avant que je ne casse tout le bien que je pense de toi

La colère me ronge les os

Si tu savais… Je vis dans un chaos incommensurable.

 Mon cœur est meurtri

Je suis épuisée

Trahie

Humiliée

Piétinée

J’ai perdu confiance

Et dignité

Je suis morte

Tuée par l’homme que j’aimais

Il n’y aura aucune excuse, et aucun pardon à accorder…

Ses mots d’amours ont entretenu mon espoir

Espoir volatilisé

Après trois années

En ce vendredi béni où l’autre me dévoila la vérité

Cet homme si éreinté par le travail, recevait un amour inconditionnel de trois femmes dévouées.

Assassin voleur menteur fourbe manipulateur imposteur inconscient. Fou..

 

Je me raccroche à toi mais à quoi bon ?

Tout n’est qu’illusion mon tendre amant

Je ne crois plus en l’homme, en moi..

Est-ce le sexe qui nous retient l’un à l’autre

Est-ce l’excitation du fruit défendu qui maintient nos sens en éveil ?

Est-ce mon manque d’affection ?

Mais pourquoi toi ?

Impossible que je t’aime

Je ne ressens plus rien

Je suis une coquille vide

Et même si tu allèges ma peine quelques heures par semaine

Je suis toujours seule

éperdument seule…

Eloigne toi de moi

Cesse de me désirer

Cesse de m’écrire

Ne viens plus

Je m’attache à toi

C’est inexorable

Et je ne le veux pas

Je ne veux rien

Je ne veux plus penser

Je ne veux plus espérer

Je veux rester seule

avec ma douleur

 Susie

Laisser un commentaire

 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO