SUSIE

Bienvenue dans mon monde

Orang-Outan/Chimpanzé

Classé dans : MA PEINTURE,Qui suis-je?,VOYAGE/ Animaux SINGE — susie @

Chimpanzé 2-2018-lumière noire-Susanna Massa

Chimpanzé 2- Susanna Massa- Acrylique sur toile- 70×50 cm-2018- Lumière noire

 

 

Chimpanzé 2-2018-Susanna Massa

 

 

 

Orang Outan 2- Susanna Massa-  Acrylique sur toile- 70×50 cm- 2018

Orang Outang 2-2018- Susanna Massa

 

Orang outan- Susanna Massa – Acrylique sur toile- 70×50 cm- 2018

20180613_012556

www.susannamassa.com

 

Soul et sue

Classé dans : Decouverte-Artiste-Anniversaire,Qui suis-je? — susie @

Souleymane Joannais Susanna Massa

Musique: Souleymane Joannais

Textes et tableaux: Susanna Massa

www.susannamassa.com

Mes mots

Image de prévisualisation YouTube

Inaccessible

Image de prévisualisation YouTube

Le chant sacré

Image de prévisualisation YouTube

Une nuit

Image de prévisualisation YouTube

J’ai rêvé

Image de prévisualisation YouTube

L’attente

Image de prévisualisation YouTube

Souffrance

Image de prévisualisation YouTube

 

Exposition et interview magazine c de l’art- Susanna Massa Galerie Sonia Monti

Classé dans : MA PEINTURE,Qui suis-je? — susie @

Merci à la galerie Sonia Monti pour cette collaboration en cours.
4 de mes créations y seront exposées dès le 13 Juin et durant tout l’été avec un event à la rentrée.
6 avenue Delcassé 8 ème métro Miromesnil.

interview:

Présentation
Danseuse orientale, peintre et poète, d’origine italo-libanaise et arménienne, enfant unique, je suis arrivée en France avec ma mère en 1983, à l’âge de 8 ans. Jeune j’ai étudié les langues étrangères, le théâtre et la musique. J’ai vécu de la danse durant 17 ans.
En 2005, j’ai développé un intérêt particulier pour la peinture. Celle-ci est devenue l’exutoire à travers lequel j’oublie mes angoisses et me rapproche de mes rêves.
Je prends une toile vierge, choisis les couleurs instinctivement et je laisse s’accomplir mon inspiration. J’ai crée un recueil composé de plusieurs textes et de mes créations picturales
(Visions oniriques.)

L’appellation Artiste vous convient-elle ?

Dès mon plus jeune âge, j’ai montré de l’intérêt pour diverses disciplines telles que le théâtre, le piano, la danse, le dessin. Déjà, dans ma chambre de jeune fille, quand me prenait l’inspiration je dessinais sur les murs, des visages qui représentaient pour moi un besoin vital de m’exprimer, de m’évader. En 1997, je suis devenue danseuse orientale professionnelle, membre du CID (centre international de danse de l’UNESCO) L’art a toujours fait partie de ma vie.
Il est un élément salvateur indispensable à mes yeux.
Parfois il m’arrive d’écrire spontanément selon les énergies du moment. Et si cela devient des images alors je peins. Créer est pour moi une nécessité ultime.

Votre art a t’il été influencé ? Si oui: par qui ?

Mes influences sont multiples et hétéroclites. Le fait d’avoir déménagé et vécu dans plusieurs pays m’a ouvert des horizons lointains qu’on retrouve dans plusieurs de mes tableaux. A la mort de mon oncle peintre, j’ai hérité de son chevalet, c’est ainsi qu’en autodidacte je me suis initiée à la peinture. J’ai souvent l’impression qu’il me guide de l’au-delà. De nature mystique, mes croyances m’influencent lors de mes sessions de travail. La musique est un facteur prédominant. Le groupe Dead Can Dance suggère en moi des mondes fantastiques et mystérieux. La voix de Lisa Gerrard, en créant des sons instinctifs, me rappelle l’araméen.
Dhafer Youssef et Fayrouz me transcendent avec leurs merveilleuses mélopées, l’univers de Cure, Bjork, Peter Gabriel… La musique classique, ainsi que des instruments comme la vièle, la cithare et le hang. Concernant les peintres, les ciels de Turner et le surréalisme de Dali m’ont toujours fascinée. Mes maîtres à penser sont Amma, Gandhi, Le Dalaï Lama, Mère Theresa, le pionner du spiritisme Alan Kardec, des poètes comme Lautréamont, Khalil Gibran, Lamartine, Baudelaire mais aussi des militants comme Brigitte Gothière et Paul Watson.

Quel est votre rêve d’artiste ?
A mon sens, l’important n’est pas l’aboutissement. Le chemin est aussi essentiel que la destination. C’est une recherche constante d’expression personnelle.
Je rêve souvent d’un endroit où tous les genres d’arts pourraient s’entremêler et où les artistes se rencontreraient dans un même élan créatif. Peindre à mes yeux, c’est exorciser mes souffrances, atteindre parfois une forme de plénitude à chaque tableau, voir germer les idées du prochain. Retranscrire mon univers onirique et ses multiples dimensions vastes et mystérieuses.

Les artistes ont-ils un rôle social ?

Oui clairement je le pense, nous avons même ce devoir de rendre le monde meilleur, de véhiculer des messages de paix et d’amour, d’amener de la poésie, de l’espoir, et une réflexion sur notre manière de voir le monde, de vivre en harmonie…
Pour moi l’acte social de l’art est de guider celui qui contemple vers un panel d’émotions positives qui seront une force, une source d’énergie pour le quotidien.
Les artistes relient les hommes au Divin. L’essence même de l’art permet d’élever notre âme vers un ailleurs plus beau, fantastique et onirique.

Susanna Massa
www.susannamassa.com

194-Not alone-

 

Not alone
C’est une vision de deux âmes sœurs qui se retrouvent par-delà la mort et voient dans ce nouveau paysage qu’elles ne sont pas les seules dans l’univers. Le regard bienveillant de nos anges-gardiens, divins ou stellaires, se dévoilent au cœur sincère. De la terre aussi jaillit leur essence divine qui s’élève vers un nouveau cycle de vie. Ces êtres qui guident les âmes sont apparus d’eux-mêmes sur la toile. C’est là je crois mes croyances en la réincarnation et en l’existence de mondes parallèles qui ont guidé mon pinceau.

225-Hurlements de la terre-acrylique sur toile-146x114cm-2017 Hurlements de la terre

Les hurlements de la Terre
Suite aux événements ayant eu lieu en 2017 à Saint Martin, j’ai peint cette toile de manière instinctive. Elle symbolise pour moi, parallèlement, la souffrance infligée à notre planète Gaïa, lorsque nous la détruisons sans relâche par notre cupidité. Les hurlements de la terre sont les appels au secours d’un monde meurtri. Une vision qui sonne pour moi comme un avertissement, une incitation à plus de bonté et de respect envers la nature.

https://www.facebook.com/susanna.massa1/posts/10156450705701306?notif_id=1528541904030708&notif_t=feedback_reaction_generic

Susanna Massa-2016/2017

Classé dans : MA PEINTURE,Qui suis-je? — susie @

Le Pouvoir du subconscient- Gregg Braden

Classé dans : Qui suis-je?,VEGAN — susie @
Image de prévisualisation YouTube

Le chant sacré

Classé dans : MES ECRITS,Qui suis-je? — susie @

Image de prévisualisation YouTube

L’univers te réclame mon ami

Voyage loin savoure la Vie

Mais n’oublies jamais ceci :

C’est dans mon cœur que réside ta patrie.

 

Goûte et survole les verts pâturages.

Toi, Aigle majestueux sans âge

Puis… Reviens poser  tes yeux dans les miens

Et jouissons ensemble de ce festin

 

Permets-toi de m’aimer davantage

Je suis Déesse et tu es mon Mage

 

Regardons le soleil se coucher

Les ondines fredonnent ce refrain sacré

Au creux de mes reins tu deviens mien

Au creux de mes reins, tu m’appartiens

 

Nous sommes libres mon ami !!

Vie danse chante crie !!!

Mais garde ce fil je t’en  prie

Ce fil magique qui nous lie

 

Je suis multiple face à ton sourire

Déesse, Phénix peut-être pire…

Je te vénère car tu m’inspires

Je suis tienne quand je te respire

 

Aigle et Phénix se sont rencontrés.

Et saches que tu ne peux me dompter

Je suis ta déesse et toi mon guerrier

Tu es de braise et moi une terre sacrée.

Susanna Massa

1ymn3a

Musique: Air moon, Fever.

 

 

Human the movie

Classé dans : Qui suis-je?,VEGAN — susie @

Human extented  version Vol 1

Image de prévisualisation YouTube

What is it that makes us human? Is it that we love, that we fight ? That we laugh ? Cry ? Our curiosity ? The quest for discovery ?
Driven by these questions, filmmaker and artist Yann Arthus-Bertrand spent three years collecting real-life stories from 2,000 women and men in 60 countries. Working with a dedicated team of translators, journalists and cameramen, Yann captures deeply personal and emotional accounts of topics that unite us all; struggles with poverty, war, homophobia, and the future of our planet mixed with moments of love and happiness.

Human extented vol 2

Image de prévisualisation YouTube

Human extented vol 3

Image de prévisualisation YouTube

http://g.co/humanthemovie

L’ayahuasca, Le Serpent Et Moi de Armand Bernardi

Classé dans : AU-DELA/ KARDEC,Qui suis-je? — susie @

L’ayahuasca est une plante hallucinogène à caractère sacré, utilisée par les Indiens d’Amazonie, principalement au Pérou. Des rituels séculaires entourent la consommation de cette substance dont les vertus thérapeutiques sont avérées pour les sociétés traditionnelles qui l’ont sacralisée. Depuis quelques décennies, l’Ayahuasca fait l’objet d’études poussées de la part de scientifiques occidentaux qui analysent ses propriétés pour les utiliser en médecine.

Ce documentaire nous entraîne aux confins de la forêt amazonienne, dans une aventure où se croisent l’ethnologie, la science et les faits de société, un voyage dans le monde de l’hallucination contrôlée et des rituels chamaniques. Le fil conducteur est un jeune occidental venu chercher dans les pratiques de l’Ayahuasca une aide à sa démarche psychothérapeutique. Il démarre son périple à Takiwasi, dans un centre d’accueil pour toxicomanes, puis va à la rencontre de chamans dans la jungle péruvienne. Sur sa route, le film donne la parole à un toxicomane en fin de cure, à un ex-narcotrafiquant, à un chaman Acheninka, à un chaman métis, à un père jésuite qui fait le grand écart entre sa foi chrétienne et l’univers chamanique…

https://www.youtube.com/watch?t=427&v=MRVWeqz9tFc

Susie

Classé dans : MA PEINTURE,Qui suis-je?,VOYAGE/ Animaux — susie @
Image de prévisualisation YouTube

Mon univers

LES 4 ACCORDS TOLTEQUES

Classé dans : AU-DELA/ KARDEC,Qui suis-je? — susie @

Don Miguel Ruiz

Castaneda a fait découvrir au grand public les enseignements des chamans mexicains qui ont pour origine la tradition toltèque, gardienne des connaissances de Quetzacoatl, le serpent à plumes. Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif – le  » rêve de la planète « , basé sur la peur – afin de retrouver la dimension d’amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques. Les quatre accords proposent un puissant code de conduite capable de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d’amour. Le monde fascinant de la Connaissance véritable et incarnée est enfin à la portée de chacun.

Image de prévisualisation YouTube
12345...8
 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO