SUSIE

Bienvenue dans mon monde

Bjork vs The Cure

A Hidden Forest mashup

Image de prévisualisation YouTube

Mes deux amours!!!!

The Doors

Classé dans : Musique-4/ CURE- DOORS — susie @

jimmorrisondr.jpg

 Né à Los Angeles, Californie en 1966
The Doors résulte de la rencontre entre Morrison et Manzarek, rejoints par le batteur John Densmore et le guitariste Robbie Krieger. Après avoir démarché toute une série de maisons de disques, le groupe parvient enfin à signer un contrat avec Elektra en juin 1966. The Doors enregistrent leur premier album, sobrement intitulé ‘The Doors’ : un son unique, résultant de la savante combinaison de styles opérée par les musiciens. Si les critiques sont d’abord peu enthousiastes, le groupe est finalement acclamé à la fois par la presse adolescente mais aussi par une presse plus ‘sérieuse’, séduite par la qualité lyrique des paroles de Morrison. On avait jusqu’alors rarement entendu un chanteur de rock citer Blake, Brecht ou Freud. L’identité complexe des Doors séduit les jeunes Américains qui se reconnaissent dans cette révolte. Morrison apparaît tel un sex-symbol et sa réputation sulfureuse de drogué dionysiaque, d’alcoolique notoire et de poète maudit y contribue largement. Mais ce sont surtout ses performances scéniques qui conduisent le groupe à une incroyable notoriété. Cependant, le succès des Doors déstabilise profondément le chanteur. Il se livre fréquemment à des beuveries et se détache peu à peu du rock, pour son nouveau monde, celui de la poésie. En 1966, il s’installe à Paris et y meurt dans la nuit du 2 au 3 juillet 1971, marquant la fin de l’aventure, en dépit des efforts des autres membres pour la prolonger.

The end

Image de prévisualisation YouTube

Light my fire

Image de prévisualisation YouTube

A voir ou revoir

the20doors.gif

 

The Cure

Classé dans : Musique-4/ CURE- DOORS — susie @

12 mars 2008- Bercy: Ce concert était magique

Robert Smith a été généreux avec plus de 3h30 de chansons, quatres rappels…

Mes larmes ont coulés et c’était bon!!!…

Je reste curiste dans l’âme…Même si ça ne se voit plus vestimentairement.

Lovesong

Image de prévisualisation YouTube

Pictures of you

Image de prévisualisation YouTube

Fascination street

Image de prévisualisation YouTube

Caterpillar

Image de prévisualisation YouTube

The walk

Image de prévisualisation YouTube

Hot hot hot

Image de prévisualisation YouTube

In between days

Image de prévisualisation YouTube

Love cats

Image de prévisualisation YouTube

Homesick

Image de prévisualisation YouTube

 

The Cure

Classé dans : Musique-4/ CURE- DOORS — susie @

cure.bmp

The Cure est un groupe de rock et de new wave britannique, formé en 1976 à Crawley (West Sussex), qui a marqué les années 1980 et 1990. La formation actuelle est composée de la figure historique du groupe : le leader Robert Smith (auteur, compositeur et chanteur), de Porl Thompson à la guitare, Simon Gallup à la basse et Jason Cooper à la batterie.

D’abord nommé Malice, puis EasyCure en 1976, The Cure voit officiellement le jour par la suite, en 1978. Le trio est composé d’amis de lycée, avec Michael Dempsey à la basse, Lol Tolhurst à la batterie et Robert Smith à la guitare et au chant. C’est Robert Smith, qui écrit toutes les paroles et la plupart des musiques du groupe. L’originalité du premier 45 T Killing An Arab, inspiré du roman L’Étranger d’Albert Camus, assure un début de notoriété au groupe grâce notamment aux fanzines alternatifs. Ils sont rapidement signés par Chris Parry, ex-manager des Jam, qui crée pour eux le label indépendant Fiction Records, auquel ils resteront fidèles de nombreuses années.

In Between Days

Image de prévisualisation YouTube

The Cure est considéré avec Bauhaus et Siouxsie & The Banshees comme une influence majeure du mouvement gothique, même si Robert Smith s’est toujours moqué ironiquement de ceux qui le classifient dans cette mouvance. Leur style musical inimitable, le développement d’ambiances atmosphériques sombres, claires-obscures et/ou mélancoliques longtemps absentes du rock depuis la fin du rock progressif, ainsi que leur son de guitare particulier, le look et la personnalité « lunaire » et fragile de Robert Smith, influencent plusieurs générations de musiciens.

robertsmith.jpg

J’étais ( toujours avec ma p’tite Vanessa), une curiste, toujours habillée en noir et les cheveux hirsutes…

Nous étions de gentilles rebelles avec nos têtes de mort et un livre de Beaudelaire à la main…

je reste une nostalgique de cette époque… 

album.jpg

 Kiss me kiss me kiss me

 Staring at the sea

 Disintegration

www.thecure.com/

Lullaby

Image de prévisualisation YouTube

A forest

Image de prévisualisation YouTube

Love will tear us apart (Joy Division)

Image de prévisualisation YouTube

robertsmith.bmp

 

 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO