SUSIE

Bienvenue dans mon monde

Inaccessible

Classé dans : LIVRES/POESIE,MES ECRITS,POESIE — susie @

Inaccessible dans LIVRES/POESIE 05.wir_.skyrock.net_-240x300

Délicieux prémices…

Joyeux tourment…

Désuète lamentation

Face à mon cœur trop grand,

Où tu t’immisce et m enlises.

Ultime rêve désamorcé.

Je me suis perdue dans tes baisers.

Comme je déteste t’aimer.

Comme j’aimerais te capturer.

Et de ta peau m’enivrer

Devenir tienne pour la vie

Que toujours tu me souries

Que jamais tu ne m’oublies.

Susie

La Fée et le Magicien

Classé dans : LIVRES/POESIE,MES ECRITS,POESIE — susie @

 

Acte 1

La Fée et le Magicien dans LIVRES/POESIE 375305_190208374401420_1740668178_n-300x231

Tendre magicien enjoué

Je suis ta petite fée

Qui vient t’avouer un secret :

Avec naturel tu t’es imposé dans ma vie.

J’ai t’ai laissé faire, insouciante, ne me doutant pas de l’ampleur que prendrait mon attachement.

Petites attentions journalières…

Depuis plusieurs mois tu as évincé tous mes prétendants et fait fondre ma carapace d’acier.

Tu m’as couverte de talismans sacrés

Et je sais que tu veilles sur moi à travers eux.

Je les touche lorsque je me sens faible ou désorientée

Je ressens une force vive grâce aux vibrations positives injectées en eux.

Tu m’es bénéfique, à n’en point douter.

Mon magicien adoré

Je suis comme ensorcelée

Sommes-nous amis mon amour ?

Sommes-nous amoureux mon ami ?

Deux sentiments qu’un délicat tissu sépare.

Nous franchissons la barrière au gré de nos envies.

Parfois de solides confidents, parfois le corps empli d’un désir ardant.

Toujours présents l’un pour l’autre

Nous avançons main dans la main, le cœur vaillant.

Nos moments de partages sont uniques et précieux.

Les entraves que nous connaissons se terrent dans nos esprits.

Il y a des non-dits, des envies d’être ailleurs, ensemble, soudés, au grand jour.

Mais nous restons silencieux. De peur que tout s’arrête.

Il nous arrive d’en rire avec légèreté, masquant la réalité qui nous submerge

On se dit que cela passera, que le désir finira bien par s’évanouir.

Et si l’on ne pouvait plus, se passer l’un de l’autre ?

Mon ami, que ferions-nous alors ? Dis le moi,

Sinon nous aimer avec bruit et  fracas

Vois-tu, étrangement je ne cherche plus.

Je me sens bien, nourrie par ta bonté.

Si je t’écris tout ceci aujourd’hui

C’est pour te remercier

D’être là, dans ma vie

Continues à me soutenir

J’en ferai de même

Consolidons nos liens

Et ne nous blessons pas.

Mon ami

Mon magicien chéri

Tu me guéri

Petit à petit

Alors reste là

Ou viens plus près encore

Je t’ouvrirai toujours les bras

Tant que tu m’aimeras

davidholovers-231x300 dans MES ECRITS

_____________________________

Acte 2

melancolie-11439580ed-300x258 dans POESIE

Mon tendre Magicien assassin

Quelque chose a changé…

Hier tu m’as touchée, au profond de mon âme.

Et j’ai réalisé que je ne pouvais plus lutter.

Je vais oser te l’écrire.

Je suis amoureuse de toi!

Mes gestes et mes pensées ne trompent pas.

Inutile de me voiler la face plus longtemps.

C’est trop bon, trop fort…

Nos caresses incandescentes me submergent d’émotions.

J’appréhende tes absences et espère nos retrouvailles.

Je m’inquiète de tes silences et guette tes mots doux…

Mon ami tu es devenu mon amour.

Je t’adore et je te crains.

Je suis à ta merci.

J’ai peur que tu disparaisses.

Que tu me mentes.

Que tu me trompes.

J’ai la gorge nouée et une boule à l’estomac.

Seul mon magicien pourrait faire redescendre la pression.

Je me sens tel  un animal blessé, à l’affut de la moindre traitrise de l’être que j’aime…

Avant que tu ne me fasses du mal sans l’avoir voulu, je te demande de m’aider mon ami.

Ta rencontre, contre toute attente, est source d’une joie immense.

Je l’avoue, comme j’en souffre, que j’aurais tant aimé être tienne, que tu me fasses un enfant, crier mon amour sans cette culpabilité et cette honte.

Partir en voyage avec toi, rencontrer ta famille, m’endormir contre ta peau et que tu sois là, dans ma vie, avec moi, tout simplement…

Tu me donnes de la force, fais en sorte je t’en prie de ne pas m’affaiblir aujourd’hui.

Veille avant tout sur notre amitié qui m’est si chère.

Tiens tes promesses ou n’en fais aucune.

Je te le demande : aide-moi à faire redescendre tout ce désir que j’ai pour toi.

Désenflammons-nous avant que je ne verse des torrents de larmes.

Ta peau, ton odeur, tes mains, ta bouche, tes yeux dans les miens…

On ne doit plus se toucher .

Par pitié, redeviens mon ami, mon tendre amour.

Je ne veux  pas refaire la même erreur

Je me battrai contre mon cœur

J’écouterai ma raison cette fois.

Je ne veux pas attendre.

Je ne veux pas espérer.

Je ne veux pas souffrir.

Je veux être libre….

Plus de compromis,

Plus de sacrifices pour quelques heures de bonheur volé.

Oui  j’ai peur que tu m’abandonne. Toi aussi.

Que tu me dépossède de tout, pour me trahir.

Je ne veux pas te perdre.

Je t’aime trop pour te perdre.

Prends soin de nous.

Parce que j’essaie là de briser cet inexorable élan..

Aide-moi. Mais surtout ne me lâche pas la main !!!

Ne me désire plus

Je t’en prie

Mais reste présent

Dans ma vie…

 

Susie

Sia- Breathe me

Image de prévisualisation YouTube

Le baiser

Classé dans : MES ECRITS,POESIE,Qui suis-je? — susie @

Le baiser dans MES ECRITS 521726_309142039188924_1497118221_n

Bénie soit cette belle offrande.

Sais-tu seulement combien je rêvais

De te dérober ce précieux baiser ?

Lèvres envoûtantes au miel sacré

En cet instant suspendu

Je me suis effondrée

Devant ta magnificence adorée

Embrasée

Subjuguée

Irradiée de désir

Et cette maudite rage

De ne pouvoir te dévorer…

Rêve inchangé

Aveu sulfureux

Projections d’images et de pensées

Dans cet espace-temps inventé par nous seuls

Et pour quelques secondes seulement

Tu es apparu clé de mes fantasmes fous

Tu me plairas pour toujours

A n’en point douter

Restes tel que tu es

Mon noble chevalier

Et que dans une autre vie

Je sois Ta Destinée.

 Susanna Massa

Susanna Massa – Cinématon Gérard Courant

Classé dans : MA PEINTURE,MES ECRITS,POESIE,Qui suis-je? — susie @
Image de prévisualisation YouTube

Le portrait de Susanna Massa réalisé par Gérard Courant le 11 juin 2012 à Paris (France).
Susanna Massa’s portrait by Gérard Courant (2012 – silent).

Artiste n° 2626

 http://www.gerardcourant.com/index.php?t=cinematon

Mon Roi

Classé dans : MES ECRITS,POESIE,Qui suis-je? — susie @

Mon cœur a éclaté.

Je suis tombée à genoux

Devant sa majesté

Mon jeune roi

Mon ange-gardien

Il y a la profondeur de l’océan dans tes yeux

Tu m’enveloppes de tes bras

Et je n’ai plus peur de rien

Car ta lumière guide mes pas

Ce que je ressens pour toi ne s’explique pas.

Colline ou montagne

Juive, chrétienne ou bouddhiste

Mon âme t’aime

C’est ma réalité

Aussi absurde soit-elle

Mon tendre elfe adoré

Ton nom est un psaume sacré que je récite à l’infini

Mon amour

Tu es si loin

Et pourtant je sens ta présence chaque jour

Malgré nos différences et nos obligations

Nous demeurons accrochés l’un à l’autre

Nous avons maintes fois essayé

De ne plus y penser

De laisser le désir s’apaiser

Mais rien n’y fait

Nous continuons à nous aimer

Du bout des lèvres

Du bout des doigts

Toi et moi

Toi en moi

Mon ange

Mon roi

Nos odeurs se mélangent

Et nos peaux sont sublimées

Un torrent d’amour parcourt le mien

Lorsqu’au tien il se donne sans retenue

Tu me nourris toujours autant

Rien n’a changé

Depuis notre première étreinte

Je t’ai laissé me quitter

Puis t’ai permis de revenir

Impuissante face à mon cœur

Je t’ai encore laissé t’abreuver

De tout l’amour que je te portais

Je suis amoureuse de sa majesté

Tu auras beau me rejeter, m’oublier

Disparaître à jamais

J’accepte la torture que tu m’inflige

J’accepte l’attente inouïe

J’accepte ce que tu es et ton éternelle dualité

Je te pardonne tout d’avance

Parce que je te crois sincère

Je ne veux personne à part toi

Dans mes chimères

Dans ma solitude

Dans ce lit froid

Dans mon désespoir.

Tu es mon amour impossible

Tu es mon secret

Tu es ma lumière

Dans ce monde en ruines

Dans ma déchirure

Tu es divin

Tu as le goût du sublime

Ton aura mystique me protège

Nourris-moi de miel sacré

Guide-moi vers le meilleur

Bénis-moi de ta présence.

Pardonne moi encore

D’être ton esclave, à genoux

Devant toi…

Mon roi

 Susie

Mon Roi dans MES ECRITS 154864_471951871305_705816305_5560514_3999930_n-300x233

Déclarartion d’amour

Classé dans : LIVRES/POESIE,MES ECRITS,POESIE,Qui suis-je? — susie @

Déclarartion d'amour dans LIVRES/POESIE nstone-afterDrknssLight-L-220x300 

Ta tendresse est ma bénédiction

Tes bras des ailes d’ange

Tes lèvres du miel onctueux

Ton aura recèle mille couleurs chatoyantes

Tu égaies mes journées lorsque je te lis au réveil

Tu ensorcelles mes nuits lorsque je ne rêve que de ton corps

Ta délicatesse me touche à l’infini et tes regards m’embaument de douceur

Tu m’as nommée colline mon amour ?

Et bien saches que ta colline secrète refleurie grâce à tes petits pas feutrés

Prolonge donc cette belle ballade et assieds toi

en attendant de rejoindre cette imposante montagne au loin

Ferme les yeux et écoute ton cœur..

Ne dis plus rien

Aime moi en silence

Demeurons cachés et serre moi fort

Remplie moi d’amour

Reste là

Quelques heures encore

Tu disparais puis apparais

Comme un phare dans l’océan de ma solitude

Ta lueur me guide lorsque je ressens le froid et appréhende l’abîme

Moi…petit navire meurtri par les innombrables chocs d’amours perdus…

Je ressens à nouveau la vie en moi..

Maintenant que je sais

Que tu existes ici bas..

Susie

Impitoyable adieu

Classé dans : LIVRES/POESIE,MES ECRITS,POESIE,Qui suis-je? — susie @

 

Image de prévisualisation YouTube 

Si Phénix je suis, saches que je ne renais de mes cendres qu’en présence de ton aura .

Mais les griffes que tu m’imagines posséder n’existent pas mon amour..

Je ne veux, au grand jamais, te blesser, de quelque manière que ce soit…

Vois mes mains tremblantes qui ne se calment que lorsque tu me donnes la permission de te toucher

Chaque caresse offerte est emplie d’une infinie gratitude.

Tu me fais vibrer et renaître..

Tu me rends heureuse avec juste une parcelle de toi

Je te demande encore, par pitié, de ne pas t évaporer de mon alcôve

Bénis moi encore par ta présence..

Mon délicieux secret..

Pétrie moi d’amour .

Enlace moi

Écrase moi de tout ton poids

Toi seul sais alléger celui de mon âme…

 Je t’aime

Car tu as réussi, à extraire des sourires et des larmes, en quelques jours seulement, de mon visage désenchanté..

Moi qui ne pensais qu’à m’engouffrer dans une solitude abyssale,

Je me suis retrouvée, étonnée, à ressentir des émotions irrationnelles mais tellement puissantes..

Envers toi, fantastique elfe venu d’ailleurs. Tu as veillé sur moi et extirpé ma détresse alors que j’agonisais, à terre..

 

Une légende raconte qu’à notre dernier souffle de vie notre âme se divise en plusieurs parties et que nous passons nos futures vies à les rechercher inlassablement…

Je me plais à penser qu’envers et malgré tout ce qui nous sépare, tu es une parcelle de mon âme, et c’est ce qui explique mon inexorable élan vers toi..

 

Mais puisque tu m’as supplié de te quitter..Afin de  libérer ta conscience torturée..

Ce sont donc là les derniers mots que je te dédies

Je te demande juste de ne rien oublier…

Garde en ton cœur, je t’en prie

le souvenir de nos baisers sulfureux, nos étreintes incandescentes, nos regards d’enfants fragiles,

Et cette sublime tendresse offerte humblement l’un à l’autre…

 

Je demeurerai, quand à moi,

A jamais…

Dans le désir de voir ton visage me sourire

Et dans le manque de ta peau divine

Où réside tout l’or du monde..

 

Susie

Impitoyable adieu dans LIVRES/POESIE fond-ecran-le-courant-passe-300x240

 

Réveillon

Classé dans : LIVRES/POESIE,MES ECRITS,POESIE,Qui suis-je? — susie @

Réveillon dans LIVRES/POESIE jfbrumecimetire-300x300 

1er réveillon où je fus seule…

Ma chienne est partie et je n’étais pas là pour lui dire aurevoir

nous ne nous verrons plus sur cette terre

elle ne viendra plus me lécher la main pour apaiser mes angoisses

elle ne m’apportera plus cette balle abîmée qu’elle aimait chercher au loin

elle ne s’endormira plus à côté de moi…

Sa patte sur mon bras, me réclamant inlassablement des caresses

 

l’homme que j’aimais m’a abandonnée.

Il a disparu…Sans remords ni excuses

Il n’a jamais existé

Et pourtant je l’ai tant aimé…

 

Enfant unique je suis

sans frères et sœurs

avec qui jouer dans la chambre

avec qui partager ce lourd secret de famille

qui empoisonne mon existence..

 

Femme seule…

sans enfant,

à qui donner le sein et tout l’amour que je porte en moi

 

Des amis m’ont invitée à les rejoindre, peinés par ma solitude en ce soir de partage.

J’ai poliment refusé. Les voir réunis, avec leurs bambins et des espoirs plein les yeux.

Je ne pouvais résolument pas..être éclaboussée par tant de bonheur..

 

les prétendants ont sonné à la porte de mes rêves

mais muette je suis demeurée

et me suis mise à genoux devant un ange qui me rejette sans relâche

et préfère piétiner mon amour inconditionnel pour un livre aux lois intransigeantes

 

Ma chère douleur est restée, elle.

Souriante et complice.

Et m’a offert des larmes puissantes.

Mes yeux en sont épuisés

 

Je suis à présent réveillée

Ma douleur est partie

Laissant place au chaos

Inexorablement

Je suis vide

Susie

Obsession

Classé dans : LIVRES/POESIE,MES ECRITS,Qui suis-je? — susie @

Obsession dans LIVRES/POESIE melancolie-11439580ed-300x258

 Que m’as tu donc fait

Tu m’obsèdes et me harcèles

Me provoque et m’ensorcelle

Je t’aime et te veux sans le vouloir

Que ressens tu toi face à tout cela?

On me désire mais je ne veux que ta peau.

Suis-je damnée à ce point?

Viens me serrer dans tes bras mon ange

Tu es loin de moi

Tu me manques

Tu apparais dans mes rêves

Je pense à toi au réveil

Avant de m’endormir

Lorsque j’écoute une chanson d’amour

J’erre comme une âme en peine

Du salon jusqu’à ma chambre

Et j’ai froid..

Je me ressasse mon manque

de tout ce en quoi j’ai cru

Et qui en réalité n’a jamais existé

Et je me sens stupide

Naïve

Fragile

Alors je m’imagine plus forte

Luttant contre mon désir de te voir

Me disant que jamais tu ne t’endormiras avec moi..

Jamais nous ne le dirons aux autres

Jamais nous ne formerons un couple

Je devrais avoir d’autres amants

D’autres saveurs

Mais tu demeures présent

C’est de la folie

A quoi bon tout ça ?

Que nous arrive t-il ?

Est-ce que tu joues ?

Éloigne toi de moi

Avant que je ne casse tout le bien que je pense de toi

La colère me ronge les os

Si tu savais… Je vis dans un chaos incommensurable.

 Mon cœur est meurtri

Je suis épuisée

Trahie

Humiliée

Piétinée

J’ai perdu confiance

Et dignité

Je suis morte

Tuée par l’homme que j’aimais

Il n’y aura aucune excuse, et aucun pardon à accorder…

Ses mots d’amours ont entretenu mon espoir

Espoir volatilisé

Après trois années

En ce vendredi béni où l’autre me dévoila la vérité

Cet homme si éreinté par le travail, recevait un amour inconditionnel de trois femmes dévouées.

Assassin voleur menteur fourbe manipulateur imposteur inconscient. Fou..

 

Je me raccroche à toi mais à quoi bon ?

Tout n’est qu’illusion mon tendre amant

Je ne crois plus en l’homme, en moi..

Est-ce le sexe qui nous retient l’un à l’autre

Est-ce l’excitation du fruit défendu qui maintient nos sens en éveil ?

Est-ce mon manque d’affection ?

Mais pourquoi toi ?

Impossible que je t’aime

Je ne ressens plus rien

Je suis une coquille vide

Et même si tu allèges ma peine quelques heures par semaine

Je suis toujours seule

éperdument seule…

Eloigne toi de moi

Cesse de me désirer

Cesse de m’écrire

Ne viens plus

Je m’attache à toi

C’est inexorable

Et je ne le veux pas

Je ne veux rien

Je ne veux plus penser

Je ne veux plus espérer

Je veux rester seule

avec ma douleur

 Susie

Vampire

Classé dans : MES ECRITS,POESIE,Qui suis-je? — susie @

Vampire dans MES ECRITS oq66anxn-191x300

Je me suis accroché, par jeu, à une image floue.

Je voulais me métamorphoser en vampire et m’abreuver de son sang…

Jusqu’à l’ultime étreinte.

Puis, repue, m’en aller goûter d’autres corps et m’ennivrer encore..

Mais je suis là, avide, affamée, face à cette proie unique et sensuelle, jeune et belle

Que fait-elle à cette heure tardive, loin de mes crocs acérés?…

Suis-je victime de mon désir ?…

Je suis seule, assoiffée et d’humeur sinistre..

Mais je suis libre et vaillante.

D’autres jeux m’attendent

D’autres images…

Qu’elles demeurent floues…

Je ne rêve que du vide..

De sang…

De désamour…

Et de vide..

Susie

12345
 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO