SUSIE

Bienvenue dans mon monde

Elizabeth Eckford

Classé dans : AMOUR/Luther King — susie @

Le 25 septembre 1957, à Little Rock en Arkansas, neuf élèves noirs entrent par la porte principale du lycée (High School ) de Little Rock, escortés par la 101e unité parachutiste des Etats-Unis d’Amérique…En 1954, la Cour suprême des Etats Unis, dans son arrêt « Brown v. Topeka Board of Education », établit que la ségrégation dans les écoles est désormais interdite. Mais plusieurs années après cette décision, de nombreux Etats ne l’appliquent toujours pas. La « National Association for the Advancement of Colored People » (NAACP) entreprend une série d’actions visant à l’intégration des Noirs dans les écoles « blanches ». Il est devient peu à peu impossible de s’élever contre la décision de la Cour, même pour les états du Sud farouchement opposés à la mixité raciale.A Little Rock les autorités locales décident d’appliquer la déségrégation selon un plan de six années. La première étape doit être l’intégration dans les lycées publics en 1957. Neuf élèves noirs sont inscrits à la Central High School de Little Rock en septembre 1957. Ces èlèves avaient été choisis parmi ceux qui s’étaient portés volontaires. Ce sont Jefferson Thomas, Melba Pattillo, Terrance Roberts, Carlotta Walls, Daisy Bates, Ernest Green, Thelma Mothershed, Minnie Jean Brown, Elizabeth Eckford and Gloria Ray. « Nous étions contents. Nous savions que le lycée Central avait un bien plus grand choix de cours, des programmes d’art dramatique, des débats, des courts de tennis et un beau grand stade » se rappelle l’une d’eux.

 la veille de la rentrée, le gouverneur de l’Arkansas, Orval Faubus, qui cherche à obtenir les voix des partisans de la ségrégation raciale, déclare à la télévision que l’intégration des Noirs dans les écoles blanches est impossible. « La ville est en dangers.. Des mères, des citoyens indignés sont venus me trouver. Si l’on oblige Little Rock à pratiquer l’intégration, le sang va couler.. » Il envoie la Garde nationale interdire l’accès de la High School aux « Neufs », sous prétexte de maintenir la paix.

Image de prévisualisation YouTubeElizabeth Eckford qui s’était rendue seule à la High School dut traverser une foule hostile avant de s’arrêter devant les baïonnettes des soldats de la Garde Nationale. Et elle se retrouve en butte à la haine de cette foule, elle ne dut sans doute de n’être pas molestée qu’à l’intervention de deux blancs antiségrégationnistes. Durant vingt jours aucun élève noir n’a pu pénétrer dans le lycée, jusqu’à ce que l’arrêt d’un tribunal fédéral oblige le gouverneur à retirer ses troupes.Elizabeth Eckford seule face à la foule. Hazel Bryan Massery, que l’on voit, à gauche, crier sur Eckford travaillera plus tard avec celle ci pour promouvoir la compréhension inter raciale.

180353.gif

Le lundi 23 septembre c’est la « deuxieme rentrée scolaire », « les neuf  » parviennent à intégrer leur salle de classe à l’insu du millier de manifestants guettant leur arrivée à l’entrée du lycée. Quand ces derniers apprennent que les étudiants sont à l’intérieur de l’école, un vent de haine s’empare de la foule. La police s’avère incapable de faire face à cette foule hostile. Les élèves noirs n’ont d’autres ressources que de se cacher sous des couvertures et des vêtements dans deux voitures, pour échapper à la foule. La colère des manifestants se retourne alors contre les journalistes noirs venus couvrir l’événement. Le Ku KLux Klan télégraphie au gouverneur : « Tenez bon, les 8000 membres du Klan sont avec vous ! »

kkk.gif

 

Une réponse à “Elizabeth Eckford”

  1. maillot de foot pas cher 2014 dit :

    I all the time used to read post in news papers but now as I am a user of web thus from now I am using net for content, thanks to web.
    [url=http://www.marseilleforum.com/honeypot/maillot-de-foot-2014.html]maillot de foot pas cher 2014[/url]

Laisser un commentaire

 

Petit Art |
mon grenier que j'aime |
GD LA PALETTE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la fée zen
| KOUT'fil New-Look
| TCHOLLE AND CO